Actualites

Cloud : la pénurie de compétences s’accentue, selon IDC

Cyrille Chausson
Quelque 1,7 million de postes liés au Cloud Computing dans le monde n’ont pas pu être pourvus en 2012 dans le monde à cause du manque de formation, de certification et d’expérience des potentiels demandeurs, nécessaire dans le monde de l’informatique en nuage, nous apprend une étude d’IDC. La demande pour les professionnels du Cloud devrait croitre de 26% par an jusqu’en 2015 créant ainsi un nombre de postes vacants sur cette thématique de l’ordre de 7 millions dans le monde, prévoit le cabinet d’analystes dans un livre blanc intitulé  “Climate Change: Cloud’s Impact on IT Organisations and Staffing” (Changement d’environnement : l’impact du cloud sur l’emploi IT et les entreprises). Sponsorisé par Microsoft, ce document est basé sur les réponses de quelque 600 responsables du recrutement dans le monde. IDC tire ainsi une vraie sirène d’alarme, précisant qu’il y a un besoin urgent de former les professionnels IT en place et d’encourager les étudiants à s’engager dans des formations sur le Cloud, et surtout dans les certifications. « Alors que nous entrons en 2013, le nombre de postes liés au Cloud va grandissant, mais cette progression est également accompagnée d’une dure réalité de terrain : les professionnels du IT dans le monde ont plusieurs tours de retard lorsqu’il s’agit d’acquérir les compétences

Continuer à lire cet article

Profitez de cet article, ainsi que de tous nos e-guides, actus, conseils, et bien plus.

En soumettant vos informations d'enregistrement à LeMagIT.fr vous acceptez de recevoir des communications par courriel de TechTarget et de ses partenaires. Nous vous encourageons à lire notre Politique de confidentialité qui contient des données importantes sur la façon dont nous recueillons et utilisons votre inscription et d'autres informations. Si vous résidez hors des États-Unis, en soumettant ces informations d'inscription, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux États-Unis. Vous pouvez nous contacter à webmaster@TechTarget.com.

nécessaires dans l’industrie du Cloud », affirme Cushing Anderson d’IDC. Cet écart en matière de compétences est d’autant plus alarmant que presque deux-tiers des entreprises mondiales envisagent d’implémenter ou d’utiliser le Cloud et plus de 50% des entreprises s’accordent à dire que le nuage constitue une priorité. « A l’inverse des pénuries de compétences qu’a pu rencontrer l’industrie du IT, résoudre celle-ci est particulièrement difficile, étant donné que le Cloud met en avant de nouvelles compétences qui n’ont pas été développées ni souhaitées par le passé. Il n’existe pas de critères uniformisés en matière d’emplois dans le Cloud », ajoute l’analyste. Par conséquent, la formation et la certification sont essentiels pour préparer les potentiels candidats à travailler dans le Cloud, poursuit-il. En EMEA, IDC prévoit une croissance de 24% par an du nombre de postes autour du Cloud pour atteindre 1,4 million en 2015. Mais, dans la région Asie-Pacifique, cette croissance devrait atteindre 32% par an. En 2015, le nombre d’emplois liés au cloud devrait ainsi dépasser les 2,3 millions dans la région. Un manque de spécialistes Cloud difficile à combler La pénurie de professionnel IT dits « Cloud Ready » est l’enjeu n°1 des entreprises qui cherchent à renforcer leurs capacités Cloud, souligne le rapport. « Le Cloud Computing est un élément clé dans la rentabilité des entreprises de part ses possibilités de réduction des coûts. Il représente également un moteur d’efficacité des entreprises vis-à-vis de leur client, commente Cushing Anderson. Par conséquent, une main d’oeuvre formée au cloud est essentiel à la bonne santé financière de l’industrie IT ». IDC prévoit également que le nombre total de postes IT dans les entreprises progressera dans le monde de 4,3% par an dans les trois prochaines années pour atteindre 29,3 millions 2015. Traduit et adapté de l'anglais par la rédaction

Réagir à cet article Commentaire

Partager
Commentaires

    Résultats

    Participez à la discussion

    Tous les champs sont obligatoires. Les commentaires apparaîtront sous l'article.