Dépenses IT : 52 Md$ en infrastructure Cloud en 2019

Les dépenses en infrastructures IT liées au Cloud devraient dépasser celles dans l’infrastructure IT traditionnelle.

L’adoption grandissante des services de Cloud public devrait contribuer à une hausse des dépenses en infrastructure en nuage, a indiqué le dernier rapport IDC. D’ici à 2019, les dépenses en infrastructure Cloud s’établiront à 52 milliards de dollars, si l’on en croit les projections d’IDC.

Sur ces 52 Md$, les infrastructures de Cloud public compteront pour 32 Md$ dans les investissements des entreprises dans le monde, le reste étant dépensé dans les infrastructures de Cloud privés.

Les investissements dans le hardware, qui soutient le Cloud donc – comme les serveurs, les disques de stockage et les commutateurs Ethernet – représenteront 45% des dépenses totales dans l’infrastructure IT, l’intérêt pour les services hébergés continuant de s’accroître. 

Ces chiffres sont en ligne avec les autres prévisions de l’industrie, à savoir l’intérêt grandissant des entreprises pour les offres de Cloud public. Les entreprises sont en effet de plus en plus habituées aux services distants et commencent à opérer elles-mêmes des environnements hybrides.

32 Md$ en 2015

Ces chiffres répondent logiquement à d’autres publiés cette semaine par ce même cabinet IDC. Selon lui, presque un tiers des investissements dans l’infrastructure IT était lié à un achat de technologies Cloud– IDC parle de dépenses hardware. Le cabinet d’analystes anticipe une augmentation en 2015, avec des dépenses totales en infrastructure pour le Cloud prévues à 32 Md$.

Le Cloud privé devrait aussi suivre une tendance à la hausse. IDC prévoit un niveau de dépenses en 2015 de 12 Md$, en hausse de 16% d’une année à l’autre, tandis que les investissements en infrastructure de type Cloud public, devraient atteindre 21 Md$, en progression de 25% en 2015.

Pour Kuba Stolarski, directeur de recherche, serveur et virtualisation chez IDC, cette croissance anticipée sera liée àl’adoption du Cloud par les entreprises, toutes tailles confondues. « Le rythme d’adoption des plateformes Cloud ne va pas ralentir. Résultat, la croissance de l’Infrastructure Cloud continuera de dépasser celle du marché de l’infrastructure IT dans les prochaines années. »

« Les entreprises, tous secteurs et toutes tailles confondus, vont découvrir, au rythme du marché, que l’approche traditionnelle en termes de gestion de l’IT manque véritablement de simplicité et de flexibilité, ce qui forment alors les spécificités des solutions Cloud », conclut l’analyste.

Traduit par la rédaction

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close