Actualites

Smartphones : Huawei devient le 3e vendeur du marché

Cyrille Chausson
Conséquence du déplacement d’intérêt des PC vers le smartphone et des fêtes de fin d’année, les smartphones ont compté au quatrième trimestre 2012 pour 45,5% du marché mondial des mobiles, un niveau record, a affirmé le cabinet d’étude IDC, dans son dernier comptage. Sur la période, il s’est ainsi écoulé 219,4 millions de terminaux intelligents, soit une progression de 36,4% en un an. Sur l’année, les ventes ont atteint 712,6 millions d’unité, en hausse 44,1% par rapport de 2011. Cette progression, continue et toujours aussi prononcée, a ainsi permis à l’un des segments les plus dynamiques du monte du IT, de se hisser quasiment au même niveau que les téléphones portables classiques - qu’IDC baptise « Feature phones ». Sans surprise, le Sud-Coréen Samsung reste le n°1 du secteur avec 63,7 millions d’unités vendues et 29 % de part de marché sur les trois derniers mois de l’année. Le groupe profite à plein de sa stratégie de la multiplication de ses gammes de smartphones. Samsung a établi un nouveau record de ventes en un seul trimestre et sur l’année, explique d’ailleurs IDC. En 2012, le groupe a vendu 215,8 millions de smarphones (+129,1% !). Apple, qui truste avec Samsung le haut du classement dans les smartphones, a vu ses ventes grimper de presque 30% au

    L'accès à ce contenu nécessite un abonnement gratuit

    En soumettant vos informations d'enregistrement à LeMagIT.fr vous acceptez de recevoir des communications par courriel de TechTarget et de ses partenaires. Nous vous encourageons à lire notre Politique de confidentialité qui contient des données importantes sur la façon dont nous recueillons et utilisons votre inscription et d'autres informations. Si vous résidez hors des États-Unis, en soumettant ces informations d'inscription, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux États-Unis. Vous pouvez nous contacter à webmaster@TechTarget.com.

T4 avec de bonnes performances en Chine et aux Etats-Unis. Les ventes de l’iPhone 4 ont été particulièrement dynamiques, relève le cabinet d’analystes. Enfin, le Chinois Huawei débarque directement à la 3e place du classement avec 10,8 millions de terminaux écoulés, soit une progression de 89,5% en un an. IDC attribue cette bonne santé du Chinois à sa capacité à toucher l’entrée de gamme et le haut de gamme avec ses terminaux, mais également à ses innovations, citant le sortie du plus petit terminal du monde (Ascend P1) ou encore celui équipé d’un écran 6.1 pouces. Sony, avec 4,5% du marché et 9,8 millions de terminaux écoulé se classe 4e et ZTE, 5e, avec 4,3 % de parts de marché. Autre enseignement du baromètre IDC, en dépit d’une main-mise de Samsung et d’Apple sur le marché des smartphones, il apparait finalement que le marché ne soit pas complètement dessiné. Il laisserait en effet « des opportunités à des challengers », comme Huawei et ZTE dont les performances ce trimestre sont notables. Leurs terminaux low-cost sont bien reçus dans les pays émergents, notamment. Pour autant, IDC y voit également une « mutation du marché mondial ». « Ces deux entreprises ont fait croitre leurs ventes en se concentrant sur le marché de masse mais lors des derniers trimestres, ils se sont orientés vers les terminaux haut-de-gamme », commente IDC.

Réagir à cet article Commentaire

Partager
Commentaires

    Résultats

    Participez à la discussion

    Tous les champs sont obligatoires. Les commentaires apparaîtront sous l'article.