Microsoft

Les applications patrimoniales freinent l’adoption de Windows 10

Windows 10 souffle sa seconde bougie. Mais beaucoup d’entreprise préfèrent faire l’impasse sur ses apports et rester à Windows 7 en raison de leurs applications patrimoniales, ou par résistance au changement.

Deux ans après sa sortie, Windows 10 n'est toujours pas proche de rattraper Windows 7 en termes d'adoption en entreprise. La principale raison pour laquelle de nombreuses entreprises se refusent à migrer est qu'elles s'appuient sur des applications patrimoniales qui ne supportent toujours pas le dernier système d'exploitation client de Microsoft. D'autres rechignent à faire le grand saut parce que ce qu’elles utilisent actuellement continue de donner satisfaction.

United Bank à Parkersburg, aux Etats-Unis, utilise un fournisseur de logiciels indépendant pour ses applications servant à gérer les comptes bancaires clients, les prêts hypothécaires et les prêts. Ces applications ne supportent toujours pas Windows 10, ce qui a empêché la banque de migrer. « Les gens doivent mettre à jour leurs logiciels s'ils veulent rester compétitifs », estime pourtant Willem Bagchus, spécialiste de la messagerie et de la collaboration chez United Bank. « Nous voulons [migrer] dès que possible parce que nous voulons rester à jour et profiter de tous les outils disponible ». Bagchus espère que son fournisseur supportera Windows 10 au cours de l'année à venir, et la banque prévoit de commencer sa migration immédiatement après.

« L'investissement dans des applications patrimoniales constitue généralement un frein, et nous en observons assurément beaucoup », relève Doug Grosfield, président et CEO de Five Nines IT Solutions, un cabinet de conseil à Kitchener, en Ontario.

Bien que Windows 10 soit gratuit pour le grand public, et qu’il y ait eu une offre promotionnelle pour les professionnels et les entreprises au cours de la première année, la part de marché de ce système d’exploitation client reste encore de l’ordre de la moitié de celle de Windows 7. En juin, 49 % de tous les ordinateurs de bureau – grand public et entreprises – fonctionnaient encore sous Windows 7, contre 26,8 % sous Windows 10, selon NetMarketShare. L’adoption d’un nouveau système d'exploitation est généralement plus lente sur le segment entreprise, et Windows 10 n’échappe pas à la règle, ce qui signifie que l’essentiel des parts de marché de Windows 10 est attribuable au grand public. Il existe plus de 500 millions d’appareils exécutant Windows 10 aujourd'hui, assure pour sa part Microsoft, mais l’éditeur n’entre pas dans le détail.

Les raisons d’une l'adoption lente en entreprise

Alors que certaines organisations ne peuvent pas migrer vers Windows 10 en raison de problèmes de compatibilité applicative, d'autres repoussent la migration aussi longtemps qu'elles le peuvent. « Il y a une hésitation des entreprises à adopter précocement », constate Grosfield.

Certaines de ces organisations attendent la fin de leurs cycles de renouvellement du matériel. Ces cycles durent généralement de trois à cinq ans, mais certains services informatiques les étirent encore plus longtemps pour améliorer le retour sur leurs investissements.

Selon Grosfiled, beaucoup d'organisations justifient également leur posture par des erreurs fréquemment signalées suite aux mises à jour de Windows 10. Ainsi, lorsque la mise à jour anniversaire a été publiée en août 2016, il y a eu des problèmes liés à certains antivirus et logiciels clients VPN. Des utilisateurs ont dû réinstaller le système d'exploitation pour qu'il fonctionne. Les problèmes liés aux logiciels clients VPN se sont produits à nouveau avec la Creators Update d’avril. Selon Grosfiled, ces incidents constituent, pour certains, « une validation » de leur choix de continuer à utiliser Windows 7 ».

Les organisations évoquent aussi des mises à jour automatiques de Windows 10 survenant à des moments malvenus comme une raison pour éviter le système d'exploitation, ajoute Grosfield. Microsoft a essayé de remédier à ce problème avec sa fonction Active Hours, qui permet aux administrateurs et aux utilisateurs de définir des créneaux horaires personnalisables au cours desquels des mises à jour peuvent avoir lieu.

Sécurité : la clé de l'adoption de l'entreprise Windows 10

La principale raison pour laquelle les organisations devraient adopter Windows 10 est l’amélioration de la sécurité, estime en fait Patrick Moorhead, président et analyste principal du cabinet Moor Insights & Strategy. Pour lui, de nombreux professionnels de l'informatique sont préoccupés par les nombreuses menaces auxquelles ils sont confrontés aujourd'hui, mais ne prennent pas encore toutes les mesures nécessaires pour protéger leurs postes de travail.

Et justement, Windows 10 inclut de nombreux nouveaux dispositifs de sécurité. Hello permet aux utilisateurs d’ouvrir une session avec des données biométriques. Device Guard permet de verrouiller les postes de travail en exécutant uniquement les applications approuvées. La mise à jour de Windows 10 Fall Creators prévue pour septembre doit aller plus loin, avec Windows Defender Application Guard et des fonctions d'apprentissage automatique liées à Windows Defender Advanced Threat Protection (ATP). Application Guard exécute le navigateur Microsoft Edge dans une machine virtuelle pour l’isoler et bloquer tout logiciel malveillant basé sur le Web. Les nouvelles capacités d'apprentissage d’ATP permettent aux organisations de détecter et de repérer automatiquement les anomalies comportementales. Et pour Moorhead, l’apprentissage automatique est aujourd’hui devenu incontournable en matière de sécurité informatique.

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close