icetray - Fotolia

La gestion des correctifs Windows 10 s’invite dans AirWatch 9.1

La plateforme de gestion de la mobilité d’entreprise de VMware fait un pas de plus en direction de l’administration unifiée des terminaux des utilisateurs.

Les professionnels de l'informatique qui veulent adopter une approche unifiée pour administrer les terminaux de leurs utilisateurs viennent de gagner une raison de plus de le faire avec la version 9.1 de VMware AirWatch.

Cette nouvelle mouture de la plateforme de gestion de la mobilité d'entreprise (EMM) de VMware apporte des fonctionnalités de gestion des correctifs de Windows 10, permettant aux administrateurs informatiques de voir quels PC sont à jour de rustines ou pas. AirWatch est a première solution d’EMM à offrir ce type de fonctionnalité. Jusqu’ici, les organisations qui utilisaient l’EMM pour administrer des PC - une approche connue sous le nom de gestion unifiée des terminaux (UEM, Unified Endpoint Management) - devaient utiliser un outil distinct pour la gestion des correctifs de Windows 10.

« Cela réduit le fardeau administratif », commente Willem Bagchus, spécialiste de la messagerie et des outils collaboratifs de United Bank : « moins vous avez de consoles à regarder, mieux c’est ».

De nombreux utilisateurs de Windows utilisent aujourd'hui Microsoft System Center Configuration Manager (SCCM) pour gérer les correctifs, qu'ils utilisent AirWatch, Intune ou un autre outil pour administrer leur parc de terminaux. « Même avec Microsoft, vous devez utiliser deux plateformes différentes », explique ainsi Robby Hill, fondateur et Pdg de HillSouth, un partenaire de Microsoft et de VMware. Pour lui, l’administration des correctifs Windows 10 avec AirWatch 9.1 constitue une avancée importante. HillSouth utilise AirWatch pour mettre en œuvre des stratégies de sécurité, dont le geofencing, sur ses périphériques Windows 10 deux-en-un contenant des données sensibles.

Remplacer SCCM ?

United Bank utilise AirWatch pour gérer ses terminaux mobiles qu’elle met à disposition de ses collaborateurs et envisage de passer à l’UEM. Et pour Bagchus, la suppression d’une seconde plateforme dédiée à la gestion des correctifs de Windows 10 est plus qu’attractive.

Pour Jack Gold, fondateur du cabinet d’analystes J. Gold Associates, les solutions EMM qui s’ouvrent à la gestion d’ordinateurs personnels doivent permettre aux organisations d’abandonner leurs logiciels d’administration de PC patrimoniaux :  « les fournisseurs d'EMM doivent avancer jusqu’au point où l’on peut remplacer SCCM. S’ils que l’on abandonne ce que l’on utilise déjà au profit de leurs outils, ceux-ci doivent au moins faire tout ce qu’assurent mes outils existants ».

Pour VMware, ajouter la gestion des correctifs de Windows 10 à AirWatch vise à inciter davantage d'entreprises à adopter cette plateforme pour leurs PC, en plus de leurs appareils mobiles. Mais au passage, AirWatch 9.1 offre des capacités améliorées d’enrôlement d'appareils Android et de nouvelles fonctionnalités de sécurité.

Simplifier l’enrôlement sous Android

Désormais, pour enrôler un terminal Android, les utilisateurs peuvent scanner un code QR fourni par l’IT. La plateforme d’AirWatch se charge alors de configurer automatiquement l’appareil avec les politiques et les applications prévues par les administrateurs. Avant cette mise à jour, les utilisateurs devaient cliquer sur un lien envoyé par courrier électronique et s’enregistrer en remplissant un formulaire Web. Cette nouveauté est en fait le fruit d’un effort de simplification réalisé par Google pour son système d’exploitation mobile.

En outre, avec AirWatch 9.1, les administrateurs de parc vont pouvoir choisir spécifiquement des applications auxquelles ajouter un second facteur d'authentification. Par exemple, pour accéder à une application métier à laquelle une telle restriction a été ajoutée, les utilisateurs devront présenter un second facteur d’authentification, en plus de leur mot de passe.

Pour approfondir sur Administration des postes de travail

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close