fotohansel - Fotolia

Mobilité : l’année sera dominée par le Cloud, les objets connectés et l’UEM

Alors que de plus en plus d’organisations adoptent l’EMM, des tendances telles que le Cloud, l’entreprise des objets et la gestion unifiée des terminaux vont gagner en importance en 2018.

Les professionnels de l’informatique devraient accorder une attention toute particulière aux tendances liées à la mobilité en entreprise en 2018, et notamment à celles qui concernent le Cloud, l’entreprise des objets (EoT, ou Enterprise of Things), et la gestion unifiée des terminaux (UEM).

De fait, alors que les terminaux mobiles prolifèrent en entreprise, l’EMM est devenu un élément essentiel de l’infrastructure. J’estime que 50 % à 65 % du travail est aujourd’hui réalisé sur des terminaux mobiles traités désormais comme un outil métier, et plus seulement comme une technologie additionnelle simplement tolérée. Et la capacité à provisionner, administrer et sécuriser les terminaux mobiles avec l’EMM va continuer de contribuer à améliorer la productivité des utilisateurs.

Mais dans l’année qui vient, je m’attends à observer des changements qui vont affecter de nombreuses organisations. Et il y a là trois domaines clés.

Une prévision nuageuse

A ce jour, environ la moitié des déploiements d’EMM se sont faits en mode Cloud, notamment du fait des précurseurs qui ont initialement misé sur des mises en place en interne. Mais environ 85 % des nouveaux déploiements se font en mode Cloud.

En 2018, je m’attends à un passage majeur à ce mode, dans le cadre de stratégies économiquement plus efficaces. Et les avantages du Cloud, pour les professionnels de l’IT, ne se limitent pas aux seuls coûts.

Tout unifier

J’estime qu’environ 15 % à 20 % seulement des organisations utilisent aujourd’hui les capacités d’administration unifiée des terminaux (UEM) offertes par la plupart des suites d’EMM. En 2018, leur adoption va progresser, notamment sous la pression d’utilisateurs utilisant de plus en plus des ordinateurs portables à distance.

Mais j’observe encore de nombreuses entreprises sans stratégie d’UEM. Et c’est un frein les DSI devraient essayer de lever à court terme.

L’entreprise des objets

Cette année, je m’attends à voir plus de déploiements significatifs d’objets connectés d’entreprise, de projets d’entreprise des objets (EoT), que l’on parle d’appareil propriété de l’organisation ou apportés en son sein par les utilisateurs. Les entreprises vont devoir explorer des moyens d’administrer et de sécuriser ces composants.

Nous n’en sommes qu’au début de l’EoT, mais je m’attends à observer un besoin croissant d’intégrer ces composants à une stratégie d’EMM ou d’UEM. Les principaux fournisseurs d’EMM répondent d’ailleurs déjà à ces besoins avec des extensions pour supporter un éventail plus large d’appareils.

Je pense que cette tendance va marquer les trois ou quatre prochaines années, au moins. Et qu’elle devrait constituer une part importante de toute stratégie de mobilité d’entreprise en 2018.

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close