pressmaster - Fotolia

Le Cloud tire les fonctions d’ECM par le haut

Avec la migration des solutions vers le Cloud et la demande des entreprises pour de nouvelles fonctions, l’ECM (Enterprise Content Management) a vu son champ fonctionnel s’étendre.

Ces 10 dernières années, le marché de la gestion documentaire d’entreprise a été témoin d’un fait : la migration des données et des technologies vers le Cloud. Cette innovation grandissante dans le Cloud couplée à une utilisation elle-aussi grandissante de l’ECM a déclenché un besoin en nouvelles fonctions. En clair, les solutions standard ne sont plus suffisantes.

Cette transition vers le Cloud a donc poussé les fournisseurs de technologies à revoir leurs outils. Voici les domaines qui aujourd’hui intéressent les entreprises :

Des fonctions de sécurité renforcées

Les entreprises sont aujourd’hui confrontées à une kyrielle de régulations qui ont des conséquences sur le stockage et la protection du contenu de l’entreprise. Les offres traditionnelles d’ECM, sur site, sont limitées en matière de protection. Dans certains cas, ces limites sont tout simplement le résultat d’un environnement non conforme au sein duquel évolue le système. Les entreprises voient dans le Cloud un moyen de porter leur exigence sur des fonctions de sécurité avancées.

L’approche hybride de l’ECM

Avec un volume de données sans cesse grandissant, les entreprises veulent toujours plus de capacités de stockage. Cela continue donc d’être une des priorités d’investissement et une partie de cela part dans le Cloud. Les entreprises ont en effet entamé un processus de migration : elles ne souhaitent plus tout stocker sur site, mais considèrent de plus en plus une approche hybride. L’accès à distance, la flexibilité et la récupération après sinistre – ce que peut offrir le Cloud – poussent alors les entreprises à placer leurs données dans le Cloud, mais tout en gardant certaines d’entre elles en interne.

La classification intelligente de documents et leur récupération

Les avancées en matière d’Intelligence artificielle, combinées à l’ECM, ont ouvert la porte à de nouvelles fonctions. Des solutions, comme SharePoint, sont aujourd’hui capables de récupérer les données relatives aux interactions utilisateur pour imaginer des services, comme la recommandation de documents (en fonction des préférences de l’utilisateur) ou leur classification intelligente. Le recours à l’IA par les fournisseurs progresse de jour en jour et enrichit considérablement les services d’EMC – le Cloud n’est ici pas loin.

Des outils de collaboration avancés

Proposer aux employés des outils de collaboration en temps réel est devenu une priorité pour nombre d’entreprises. Et cette nécessité en a poussé beaucoup vers le Cloud qui apporte cette capacité à fédérer des utilisateurs.

Plus d’intégration avec des services en ligne

L’usage de plus en plus répandu des services comme Salesforce, Dynamics 365 ou Office 365, sans parler des media sociaux, ont également poussé les entreprises vers les outils d’ECM qui supportent ces plateformes. Cette tendance a encouragé les fournisseurs d’ECM à opérer dans le Cloud et à proposer ce niveau d’intégration.

 

Dernièure mise à jour de cet article : juillet 2017

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close