Fotolia

Gestion documentaire : Hyland rachète Alfresco

Hyland met la main sur Alfresco dans un mouvement de consolidation du marché de l’ECM. Selon une analyste de Forrester, les capacités cloud d’Alfresco compléteront aussi de manière très pertinente l’offre actuelle d’Hyland.

Hyland Software, l’éditeur de solutions de gestion documentaire (GED) et de contenus (Enterprise Content Managament ou ECM) particulièrement présent dans les industries fortement réglementées, a fait part de son intention d’acquérir Alfresco, un éditeur concurrent dont l’histoire est très liée à l’open source.

Suite de l'article ci-dessous

Hyland poursuit ainsi sa stratégie de rachats. Plus tôt dans l’année, la société avait déjà mis la main sur l’éditeur allemand Another Monday d’automatisation robotisée de processus (RPA), sur un autre acteur de l’ECM de Streamline Health, ainsi que sur Learning Machine, un spécialiste de l’authentification de documents par la blockchain.

De son côté, la gestion documentaire d’Alfresco a rapidement évolué au cours des deux dernières années, avec des outils à base d’Intelligence Artificielle (IA), des intégrations à SAP, et des solutions de conformité pour aider ses clients à respecter les nouvelles lois et réglementations sur la protection des données privées (RGPD en Europe et CCPA en Californie notamment).

L’acquisition peut être vue en partie comme une consolidation du marché, mais aussi, voire surtout, comme un moyen pour Hyland de moderniser son offre cloud, estime Cheryl McKinnon, analyste chez Forrester Research – cette deuxième partie de « modernisation » étant pour elle la plus importante. Les acquisitions effectuées par Hyland, continue-t-elle, montrent en effet un effort cohérent et soutenu de l’éditeur pour répondre aux besoins de ses clients en matière de cloud, et ce de manière beaucoup plus rapide que ce qu’il avait fait par le passé.

« Je suis impressionné par Hyland, par la façon dont il a pensé ses acquisitions depuis environ un an », déclaré Cheryl McKinnon. « Je vois [l’acquisition d’Alfresco] comme une nouvelle étape audacieuse dans sa manière d’accumuler des innovations. On voit souvent Hyland comme une bonne grosse solution traditionnelle d’ECM, solide et robuste. Mais il a aussi récemment montré une capacité très intéressante à explorer de nouvelles fonctionnalités et de nouvelles options ».

Le cloud d’Alfresco : un complément de premier choix pour Hyland

Alfresco firmographics

Beaucoup de clients d’Hyland – en particulier ceux dans les secteurs réglementés comme la banque et la santé – stockent encore leurs contenus sur site ou sur son cloud privé. Mais la plupart d’entre eux envisageraient tout de même de migrer vers des clouds publics comme AWS et Microsoft Azure – ou ont déjà des plans pour le faire.

La technologie ECM d’Alfresco, elle, s’est développée à partir d’une base open source. Elle est déjà en grande partie « cloudifiée » grâce à son architecture ouverte. Elle propose par ailleurs déjà une instance optimisée pour AWS Virtual Private Cloud avec des connecteurs pour les services d’IA et d’analytique d’AWS.

Pour Cheryl McKinnon, le COVID-19 a aussi certainement accéléré les besoins de migrations de plusieurs gros clients d’Hyland ; des clients qui voulaient jusqu’ici gérer la plus grosse partie de leurs contenus sur site et qui envisageaient le SaaS comme un horizon lointain. Cette philosophie aurait radicalement évolué avec le passage massif au travail à distance ; le cloud étant désormais une solution envisagée ici et maintenant.

L’acquisition d’Alfresco permettra à Hyland de mieux se positionner pour répondre à ces besoins de migration.

« Beaucoup de budgets IT sont réduits ou gelés, mais ceux qui progressent - et beaucoup - sont généralement ceux qui permettent le travail à distance »
Cheryl McKinnonForrester Research

« Nous savons que beaucoup de budgets IT sont réduits ou gelés, mais ceux qui progressent – et beaucoup – sont généralement ceux qui permettent le travail à distance », constate Cheryl McKinnon. « La communication, la collaboration et la gestion de contenus sont toujours des investissements qui se portent bien, même en période de coupes budgétaires ».

Le rachat d’Alfresco par Hyland sera finalisé au quatrième trimestre, le temps pour les autorités de régulation de donner leur feu vert à l’opération. Les conditions du rachat n’ont en revanche pas été communiquées publiquement.

Pour approfondir sur Gestion de contenus

Close