Stockage en conteneurs : l'essentiel sur StorageOS

Plusieurs éditeurs proposent désormais des solutions de stockage en conteneurs conçues pour répondre aux besoins de persistance de données des environnements Docker. Aujourd'hui Le MagIT se penche sur le britannique StorageOS.

Cet article se trouve également dans ce contenu premium en téléchargement : STORAGE: Storage 10 : Stockage et Conteneurs:

Afin de satisfaire les besoins spécifiques de persistance de données des architectures logicielles à base de conteneurs Docker, plusieurs éditeurs ont développé des solutions de stockage optimisées pour un déploiement dans une infrastructure conteneurisée.

LeMagIT s’est intéressé plus en détail à quatre technologies de stockage distribué, elles-mêmes déployables sous la forme de conteneurs.

La dernière de cette série est StorageOS, proposée par l’éditeur britannique éponyme.

Storage OS : God Save the Container

Storage OS est un éditeur britannique qui a développé une solution de stockage distribué en mode bloc adaptée aux environnements de conteneurs. La technologie a récemment été présentée à la DockerCon et est disponible sous la forme d’une version bêta publique.

StorageOS peut être installé de façon traditionnelle, comme un module applicatif au-dessus de l’OS hôte (Linux) d’un serveur — il peut alors délivrer des services de stockage à un serveur physique ou à des VM. Mais le logiciel peut aussi être déployé sous forme de conteneurs. Dans ce dernier cas, il s’intègre aux solutions d’orchestration et d’automatisation Docker Swarm et Kubernetes.

StorageOS agrège le stockage disponible sur chaque hôte d’un cluster, afin de créer un pool de stockage partagé. Ce dernier est ensuite présenté aux serveurs sous forme de volumes en mode bloc — plus exactement sous la forme de « virtual block devices » Linux.

Au sein du cluster, chaque donnée est répliquée de façon synchrone sur autant de nœuds que nécessaire pour assurer l’intégrité des données et se protéger des défaillances éventuelles d’un nœud.

Le logiciel permet de définir des règles sophistiquées afin d’optimiser le placement des données, la performance, mais aussi le niveau de protection des données. Par exemple, il est capable d’assurer que le placement des données d’un conteneur applicatif s’effectue autant que possible sur le nœud où ce conteneur s’exécute. En garantissant ainsi la localité des données, StorageOS maintient la latence à un niveau minimal. Le logiciel dispose aussi de fonctions de gestion de la qualité de service et de capacités de chiffrement de données.

Actuellement en bêta privé, le logiciel est proposé gratuitement dans une version limitée. L’éditeur commercialise également une version entreprise (dite professionnelle).

Dernièure mise à jour de cet article : août 2017

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Guides Essentiels

Quatre solutions de stockage en conteneurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close