L’essentiel sur Dell EMC Elastic Cloud Storage (ECS)

La concurrence est âpre sur le marché du stockage objet entre acteurs établis et start-ups. En s’appuyant sur le récent Magic Quadrant de Gartner, LeMagIT fait un tour d’horizon des offres : aujourd’hui Dell EMC Elastic Cloud Storage (ECS)

Extrait du Guide Essentiel :

Stockage Objet : le Who’s Who 2017

+ Voir plus
Cet article se trouve également dans ce contenu premium en téléchargement : STORAGE: SDS & Virtualisation du Stockage:

Elastic Cloud Storage (ECS) est le nouveau fer-de-lance de l’offre de stockage objet de Dell EMC (qui maintient par ailleurs un partenariat préexistant avec Scality).

ECS est proposé par le constructeur sous la forme d’une appliance prête à l’emploi mais aussi sous forme logicielle déployable sur des serveurs Dell (DSS ou PowerEdge) et HPE. Ce déploiement logiciel est rendu d’autant plus facile par le fait que l’ensemble des composants logiciels d’ECS se présentent sous la forme de conteneurs Docker.

ECS se distingue de certains de ses concurrents par un très large support protocolaire puisque la technologie supporte les protocoles objets Amazon AWS S3, OpenStack Swift, et Atmos, les accès en mode fichiers NFSv3, ainsi que HDFS. ECS fournit aussi un mécanisme de compatibilité avec l’API Centera (pour les entreprises qui ont investi très tôt dans l’architecture CAS du constructeur).

Dans un système ECS, les données sont découpés à l’ingestion en fragments, qui sont par défaut répliqués sur trois nœuds différents afin de protéger les données contre toute panne de disque ou de nœud. Lorsque plusieurs fragments franchissent la barre des 128 Mo, ils sont traités via un mécanisme d’erasure coding et répartis à travers les nœuds du cluster afin d’améliorer l’efficacité de stockage du système. Les fragments originaux et leurs répliques sont alors effacés. Les index et métadonnées relatives aux fragments sont, quant à eux, répliqués sur trois nœuds diffèrent et ne sont pas concernés par le mécanisme d’erasure coding afin d’optimiser la performance. Il est à noter que la mise à jour des données se fait par un mécanisme de versioning (ECS ne modifie jamais un objet existant) ce qui permet de simplifier à la fois la gestion des versions mais aussi la gestion des verrous d’accès aux données.

ECS dispose d’un mécanisme de chiffrement des données au repos et le système inclut des mécanismes sophistiqués d’authentification tant pour l’administration que l’accès aux données. Active Directory, LDPA et Keystone (le mécanisme d’authentification d’OpenStack) sont utilisés pour l’authentification au système. Et l’accès aux données est protégé, selon les protocoles d’accès par des mécanismes de Hash (HMAC), de jeton ou par Kerberos (pour les accès NFS et HDFS). Le tout est complété par des mécanismes de reporting avancés.

Terminons en signalant qu’ECS supporte de multiples modes de déploiements dont des modes locaux (un datacenter) et des modes géo-protégés (les données sont géo-répliquées sur plusieurs sites).

Dell EMC Elastic Cloud Storage fait partie du Magic Quadrant du stockage objet et des acteurs des systèmes de fichiers en cluster vu par Gartner (source Gartner, octobre 2016) où il est catalogué parmi les leaders.

Dernièure mise à jour de cet article : janvier 2017

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Guides Essentiels

Stockage Objet : le Who’s Who 2017

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close