alphaspirit - Fotolia

C’est à la DSI de simplifier la vie de l’utilisateur final

Tenir compte des utilisateurs finaux qui ne sont pas technophiles fait partie intégrante du travail de la DSI.

Cela fait partie du travail des DSI que de composer avec les utilisateurs finaux qui ne sont pas technophiles. Et selon plusieurs études, cela peut représenter une charge de travail bien plus importante que l’on ne tend souvent à l’imaginer.

Environ deux tiers des personnes âgées de 16 à 65 ans ont des compétences informatiques au mieux médiocres, selon une étude de l'OCDE. Comme le relève le groupe Nielsen Norman, ces données signifient que la plupart des gens ne sont pas capables d’analyser et d’évaluer des informations provenant de sources disparates, ni même de faire des choses comme chercher un e-mail ou un document spécifique.

L'utilisabilité a toujours été cruciale dans le développement applicatif, mais alors que la DSI commence à se concentrer davantage sur le concept global d’informatique de l’utilisateur final, elle y accorder encore plus d’attention.

De par sa nature même, l'informatique de l'utilisateur final – le domaine qui consiste à fournir aux utilisateurs les applications et les données dont ils ont besoin pour faire leur travail n'importe où et sur n'importe quel terminal – est complexe. Les travailleurs modernes comptent généralement sur un ensemble de terminaux et d'applications Windows, de postes de travail et d'applications virtuels, de logiciels SaaS, d'applications Web et mobiles, ainsi que sur des données stockées en local et dans des services Cloud. Si quelqu’un ne sait pas comment savoir quand ses collègues sont disponibles et planifier une réunion – et, selon l’OCDE, c’est le cas de 95 % des employés en entreprises –comment peut-on s'attendre à ce qu'ils travaillent de manière productive avec tant de systèmes éparpillés ?

C’est donc à la DSI de simplifier l’utilisation de tous ces éléments. Les nouveaux produits de gestion de l’environnement de travail, comme Citrix Cloud et VMware Workspace One, visent à aider. Ils fournissent des portails où les utilisateurs peuvent se connecter avec un identifiant unique pour disposer d’un accès sécurisé à toutes leurs applications et données. Mais ces outils n'éliminent pas la complexité. Ils se contentent de la déporter de l'utilisateur final vers le service informatique. Les administrateurs doivent dès lors aborder des tâches traditionnelles telles que la sécurité des postes de travail, la fourniture des applications, la connectivité réseau et la gestion des identités d'une manière nouvelle et globale pour concrétiser la promesse de l’environnement de travail numérique.

Les utilisateurs finaux peuvent ne pas avoir les compétences informatiques les plus avancées. A charge, de plus en plus, pour les administrateurs systèmes de s’y adapter.

Dernièure mise à jour de cet article : février 2017

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close