Dassault lorgnerait sur les parts d’Alcatel Lucent dans Thalès

Alcatel Lucent cherche à se désengager du groupe électronique Thalès et Dassault semble sur les rangs pour monter au capital.

Alcatel Lucent cherche à se désengager du groupe électronique Thalès et Dassault semble sur les rangs pour monter au capital. Le fabricant d’avion détient déjà 5,18% de Thalès, avec la part de l’équipementier télécoms, sa participation se monterait à 25,98%. Si Dassault s’est toujours dit intéressé par la partie électronique de Thalès, le groupe à tout de même pris soin de démentir tout mouvement auprès de La Tribune, le quotidien économique qui a le premier évoqué les tractations. En fait les discussions achopperaient pour l’instant sur le montant du rachat – fonction d’un cours boursier bousculé ces derniers temps – et sur les hésitations de l’Etat, qui a son mot à dire et ne semble pas vraiment convaincu par l'opération.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close