La Justice américaine enquête sur l’accord Yahoo / Google

C’est fait.

C’est fait. Comme il fallait s’y attendre la Justice américaine a décidé, selon le Washington Post, de se mêler officiellement de l’accord signé mi-juin entre Google et Yahoo concernant la publicité commercialisée par le premier sur le service de recherche du second. Une enquête qui pourrait s’avérer longue. En signant leur accord les deux sociétés savaient qu’elles seraient observées de très près par les autorités antitrust, le périmètre d’affaires concerné étant considérable notamment aux Etats-Unis. Elles avaient d’ailleurs fait montre de bonne volonté, repoussant de six mois l’entrée en vigueur d’un contrat où tous les mots ont été pesés afin de permettre aux autorités d’en mesurer les effets sur le marché de la publicité en ligne aux Etats-Unis. Reste que la procédure de « civil investigative demands » qui serait engagée n’est généralement pas invoquée à la légère, selon le Washington Post.

Le quotidien affirme que non seulement Yahoo et Google seront entendus par les magistrats, mais que d’autres sociétés phares de l’Internet pourraient également être auditionnées.

Il tarde à beaucoup de monde d’entendre ou de lire le point de vue de Microsoft, principale cible de l’accord et longtemps principal objet de suspicion dans le secteur de l'IT pour l’antitrust américain.

L'article du Washington Post

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close