Assises du numérique : le logiciel libre déplore les cadences infernales

L’April (l'Association nationale de promotion et de défense du logiciel libre) s’est félicitée de la tenue d’assises du numérique – une vieille revendication de l’association – tout en déplorant qu’elles ne doivent durer que deux mois (en fait la phase de consultation / participation ne durera que le mois de juin).

L’April (l'Association nationale de promotion et de défense du logiciel libre) s’est félicitée de la tenue d’assises du numérique – une vieille revendication de l’association – tout en déplorant qu’elles ne doivent durer que deux mois (en fait la phase de consultation / participation ne durera que le mois de juin).

Habituée de ce type de débats – larges et complexes –, l’April rappelle pour exemple que lors de « l'écriture en 2005 du rapport du Forum des droits sur l'Internet sur le seul projet de carte nationale d’identité électronique, il y avait eu près quatre mois de débats publics, 3 000 contributions en ligne, 6 rencontres en régions. » C’est peu dire que les assises qui rassembleront 90 ateliers autour de 27 pistes de travail très diverses devront être menées à un rythme d’enfer…

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close