L'UE donne le feu vert à Oracle pour racheter BEA

Après l'approbation des Etats-Unis, Oracle vient de recevoir le feu vert de la Commission européenne pour engloutir le spécialiste du middleware et de la SOA, BEA, pour 8,5 milliards de dollars (presque 5,5 milliards d'euros).

Après l'approbation des Etats-Unis, Oracle vient de recevoir le feu vert de la Commission européenne pour engloutir le spécialiste du middleware et de la SOA, BEA, pour 8,5 milliards de dollars (presque 5,5 milliards d'euros). L'exécutif européen a estimé que cet important rapprochement n'entravait pas les lois anti-concurrentielles en Europe.

Une décision qui vient mettre fin à une longue procédure dans laquelle Oracle avait dû revoir son offre à la hausse, après de fortes pressions des actionnaires de BEA.

Pour approfondir sur Architectures logicielles (SOA)

Close