Microsoft ouvre ses boutiques pour cultiver la relation directe

Microsoft court après Apple et ses Apple Store.

Microsoft court après Apple et ses Apple Store. Bien conscient que son modèle ne coïncide plus totalement avec l’évolution du secteur, l’éditeur de Windows est en train de réaliser sa révolution. Côté politique commerciale, cette évolution passe visiblement par une relation plus directe avec les clients. Microsoft - qui doit pour grande partie son succès à son réseau de partenaires distributeurs – a décidé d’ouvrir son propre réseau de boutiques. Au départ au moins, le géant table sur un nombre réduit de magasins, l’objectif étant « de créer une relation plus forte avec les consommateurs et de continuer à apprendre directement auprès d’eux ce qu’ils désirent et comment ils achètent ». Pour mener à bien cette stratégie, Redmond a recruté un spécialiste de la distribution de masse, David Porter, un ancien de Wal-Mart, numéro un des supermarchés dans le monde.

L’enjeu est de taille pour Microsoft. Jusqu’à présent, son modèle repose surtout sur sa capacité à être intégré au PC en amont de l’achat. Avec les futurs logiciels consommables en ligne sous forme de services, ce marché sera bien moins rémunérateur. Déjà, sur le secteur professionnel, Microsoft a entamé ce virage en 2008, commercialisant notamment Dynamics CRM en mode Saas et en direct aux Etats-Unis. A l’époque, Redmond avait pris beaucoup de précautions oratoires pour ne pas braquer son réseau de partenaires. Il lui en faudra d’autres pour faire accepter l’ouverture de ses boutiques.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close