Syntec s'inquiète du départ annoncé d'Eric Besson

Lors de ses voeux à la presse ce matin, Jean Mounet, président du Syntec Informatique, s'est inquiété du devenir du plan gouvernemental France Numérique 2012, présenté en octobre dernier.

Lors de ses voeux à la presse ce matin, Jean Mounet, président du Syntec Informatique, s'est inquiété du devenir du plan gouvernemental France Numérique 2012, présenté en octobre dernier. Le syndicat patronal des SSII et éditeurs de logiciels s'inquiète surtout de la mise en oeuvre de ce programme d'actions, qui pourrait passer au second plan du fait de la crise économique. Une inquiétude "renforcée par le départ annoncé d'Eric Besson". L'actuel secrétaire d'Etat à l'Economie numérique est annoncé au ministère de l'Immigration. Il devrait être remplacé par le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre. A moins que ce secrétariat d'Etat ne soit supprimé et ses attributions réparties, comme l'évoquent des sources gouvernementales citées par l'AFP. Une perspective manifestement à l'esprit de Jean Mounet qui appelait ce matin de ses voeux "un ministère dédié à l'économie numérique" en pointant l'exemple américain. Outre Atlantique, Barack Obama mise une partie de son plan de reprise sur l'IT et s'est déjà entouré d'une équipe de spécialistes du secteur.

Lors de son annonce, Syntec Informatique avait salué l'existence du plan France Numérique 2012, tout en pointant ses lacunes notamment en matière de développement de l'édition logicielle et d'incitation à l'innovation dans les entreprises.

Pour approfondir sur Législation

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close