Unisys licencie 1 300 employés

A son tour, Unisys, spécialisé notamment dans le mainframe, prévoit de licencier près de 1 300 postes sur les quelque 29 000 que compte son effectif total.

A son tour, Unisys, spécialisé notamment dans le mainframe, prévoit de licencier près de 1 300 postes sur les quelque 29 000 que compte son effectif total. Le dégraissage, qui représente 4 % des effectifs, a déjà commencé et se poursuivra en 2009, indique le groupe. Objectif : réduire de 225 millions de dollars les coûts. Un plan que le groupe qualifie lui-même « d'agressif » dans un communiqué.

Pour y parvenir, Unisys entend également geler les salaires des employés et « consolider ses usines ».

Pour son troisième trimestre 2008, le groupe avait publié une perte nette de 34,7 millions de dollars (contre un perte de 31 millions un an plus tôt) pour un CA de 1,31 milliard de dollars (contre 1,39 milliard lors de l'exercice comparable de 2007).

Pour approfondir sur Constructeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close