A bannir d'urgence : Firefox, Acrobat, MSN Messenger, iTunes et Skype

Selon l’éditeur Bit9, les entreprises devraient très vite bannir de leurs postes de travail Firefox, Acrobat, Windows Live Messenger, iTunes et Skype.

Selon l’éditeur Bit9, les entreprises devraient très vite bannir de leurs postes de travail Firefox, Acrobat, Windows Live Messenger, iTunes et Skype. Pourquoi ? Ces logiciels trustent les cinq premières places d’une liste de douze applications identifiées par Bit9 comme « difficiles à détecter » par les départements informatiques mais souvent utilisées en dehors de contrôle et constituant « des sources de fuites de données » ne serait-ce qu’en raison de leur « vulnérabilités connues. »

Chacune des applications mises à l’index par Bit9 fonctionne sous Windows, est bien connue du grand public, n’est pas classée comme malveillante par les éditeurs de logiciels de sécurité, contient au moins une vulnérabilité découverte après le 1er janvier 2008, et, surtout, ne supporte pas de mécanisme de gestion centralisée des mises à jour compatibles, par exemple, avec Microsoft SMS ou WSUS.

En évoquant des logiciels aussi populaires, il y a fort à parier que Bit9, un éditeur de solutions de contrôle d’usage par listes blanches, s’attire à peu de frais une importante publicité. Mais, au fond, son argumentaire est-il véritablement erroné ? La récente étude de Sécunia sur le niveau d’application des correctifs sur les ordinateurs personnel étaye en tout cas le propos de Bit9.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close