Ebay va moins bien, licencie 1 000 salariés, et rachète 2 sociétés

Les temps sont durs pour eBay, qui vint d'avertir ses actionnaires de ses difficultés au 3ème trimestre.

Les temps sont durs pour eBay, qui vint d'avertir ses actionnaires de ses difficultés au 3ème trimestre. Le spécialiste de la vente en ligne devrait afficher des résultats décevants et prévoit le licenciement de quelques 1 000 salariés, soit 10% de ses effectifs.

En proie à quelques doutes sur son modèle économique et subissant une concurrence accrue d'acteurs tels qu'Amazon, ou Priceminister en France, eBay accumule les déconvenues. Une restructuration des activités du numéro un des sites d’enchère en ligne était donc attendue.

Pour renouer avec la croissance, eBay annonce également le rachat à venir de deux sociétés pour plus de 1,3 milliards de dollars. La société va tout d'abord mettre la main sur le service de paiement en ligne Bill Me Later pour 820 millions de dollars en numéraire et 125 millions de dollars en actions. Elle devrait aussi racheter le site de petites annonces danois dba.dk et celui de ventes d’automobiles bilbasen.dk pour 390 millions de dollars, toujours en numéraire.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close