Le gouvernement se penche sur les relais GSM

Faisant suite à la condamnation de Bouygues Telecom, auquel la justice a récemment ordonné de démonter un relais GSM, Eric Besson, secrétaire d’état au Développement de l’économie numérique, a décidé d’organiser une réunion de travail le 17 octobre, consacrée précisément à la question de l’implantation des relais de téléphonie mobile.

Faisant suite à la condamnation de Bouygues Telecom, auquel la justice a récemment ordonné de démonter un relais GSM, Eric Besson, secrétaire d’état au Développement de l’économie numérique, a décidé d’organiser une réunion de travail le 17 octobre, consacrée précisément à la question de l’implantation des relais de téléphonie mobile.

[Sur ce sujet, lire notre analyse - Wifi, RFID, téléphonie mobile : les ondes qui font peur]

Cette réunion doit notamment mobiliser des représentants du ministère de la Santé, du secrétariat d’état à l’aménagement du territoire, du ministère de l’Economie, de l’association des maires de France et des trois opérateurs hexagonaux de téléphonie mobile.

Les associations militant contre la pollution radio-électrique, telles que Priartem ou les Robins des Toits, apprécieront de ne pas être conviées. 

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close