Demain je prendrai le train...

Le parlement européen a adopté hier de nouvelles règles s'appliquant aux systèmes électroniques de réservation de voyages (CRS ou computerised reservation systems), comme Amadeus.

Le parlement européen a adopté hier de nouvelles règles s'appliquant aux systèmes électroniques de réservation de voyages (CRS ou computerised reservation systems), comme Amadeus. L'une de ces règles prévoit que les systèmes de réservation devront désormais informer précisèment les passagers de l'impact CO2 de leur déplacement et qu'ils devront proposer sur la première page de résultats une alternative terrestre (train ou bus) pour toute recherche sur un vol de moins de 90 mn. 

Les nouvelles dispositions renforcent aussi la protection des données privées des consommateurs par les systèmes de réservation. Ainsi, le texte prévoit que les données personnelles des clients ne doivent être utilisées que dans le cadre du processus de réservation ou d'émission de billet. Elles devront être stockées off-line 72h après la fin de la transaction et devront être détruites dans les 3 ans. Les autorités de polices compétentes de l'Union et des pays hors UE ne pourront pas avoir accès à ces données privées.

Pour approfondir sur Gestion d’identités

- ANNONCES GOOGLE

Close