SSII indiennes : Cognizant passe devant Infosys

Avec son siège aux Etats-Unis, Cognizant pourrait presque passer pour une SSII américaine. La répartition de ses effectifs la place plutôt face à HCL, Infosys, TCS ou encore Wipro. Et justement, fort d’une croissance rapide, Cognizant vient de souffler à Infosys la place de seconde SSII indienne.

C’était attendu. Après plusieurs trimestres consécutifs d’une croissance insolente, Cognizant, vraie-fausse SSII américaine, est passée devant Infosys. Celle dont le siège se trouve sur la côte est des Etats-Unis, mais dont l’essentiel des effectifs est en Inde, vient en effet de déclarer un chiffre d’affaires de 1,795 Md$ pour le second trimestre de l’année, devant Infosys, donc, qui s’est contenté de 1,752 Md$. 

Cognizant a ainsi enregistré une croissance de 4,9 % par rapport au trimestre précédent et de près de 21 % par rapport au second trimestre 2011; des chiffres qui ont de quoi faire des envieux, y compris dans le sous continent, dans une contexte qui s’avère de plus en plus tendu. HCL et TCS se sont ainsi respectivement contentés d’une croissance annuelle de 12 % et de 13 %. Toutefois, le chiffre d’affaires de Cognizant est assorti d’un bénéfice net de près de 252 M$... contre 416 M$ pour Infosys. Ce dernier peut donc s’enorgueillir d’une marge opérationnelle de près de 28 % - contre près de 39 % un an plus tôt... - contre seulement 18,5 % pour Cognizant. Un chiffre dont la SSII souligne qu’il est cohérent avec ses objectifs même s’il traduit surtout le coût d’une croissance ultra-rapide. 

Dans les colonnes de l’Economic Times of India, Ankita Somani, analyste chez le courtier Angel Broking, souligne que le passage de Cognizant devant Infosys n’est pas une surprise, compte tenu tant de l’agressivité du premier que des difficultés que rencontre actuellement le second. 

Cognizant qui rie, Infosys qui pleure

De fait, Cognizant semble réussir à tirer profit d’un contexte économique difficile là où Infosys reconnaît souffrir. Dans un communiqué, Francisco D’Souza, Pdg du premier, assure ainsi que «les clients continuent de se tourner vers Cognizant pour être aidés à réinventer leurs modèles économiques face aux changements de leurs industries, aux évolutions démographiques, et à l’arrivée de nouvelles technologies sociales, mobiles, analytiques et Cloud ». Selon lui, le climat économique difficile «sert de catalyseur pour amener nos clients à adopter un éventail plus étendu de nos services. Nos clients nous perçoivent comme un partenaire robuste pour réaliser des améliorations opérationnelles [...] tout en innovant pour l’avenir ».

De son côté, Infosys avait évoqué, lors de la présentation de ses résultats trimestriels, des reports de projets et une pression sensible sur les prix.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close