ChooseYourBoss : un nouveau type de site d’emploi inspiré des sites de rencontres

La formule traditionnelle des sites de recherche d’emploi fonctionne mal sur un secteur IT en pénurie de candidats. Figaro Classifieds a donc imaginé que ce soit ces derniers qui sélectionnent leur employeur.

Sur les sites d’emplois, ce sont normalement les recruteurs qui trient les candidatures en fonction des profils recherchés pour leurs offres. Sur ChooseYourBoss, c’est l’inverse. Pénurie de ressources oblige, ce sont les candidats qui sélectionnent les recruteurs qui les intéressent. Une manière d’encourager les bons profils à s’inscrire sur le site sans crainte d’être harcelés de propositions pour des postes ne correspondant souvent même pas à leurs compétences.

Ce concept inspiré des sites de rencontres a été développé par Figaro Classifieds, le leader des annonces classées emploi, éditeur des sites CadreEmploi, CadresOnline, KelJob, etc. Il a été développé en partenariat avec Octo Technology d’après la méthode « lean start-up », qui consiste à construire un produit étape par étape en vérifiant au fur et à mesure la validité de ses hypothèses.

« À la différence des sites classiques, les candidats peuvent renseigner les postes qu’ils recherchent en utilisant des mots clés liés à l’environnement de développement qu’ils souhaitent utiliser, les types de projets sur lesquels ils souhaitent intervenir, les compétences qu’ils souhaitent mettre en avant, etc. », explique son fondateur, Laurent Chollat-Namy, directeur général adjoint de Figaro Classifieds.

« Ils ont la possibilité d’utiliser des filtres permettant de cibler les types d’employeurs, les secteurs, leur fourchette de rémunération, leur zone géographique de recherche, etc. Le système leur propose ensuite des postes en fonction de leurs critères et c’est eux qui décident d’être mis en relation ou non avec les employeurs ».

Seul le modèle économique ne change pas : l’éditeur commercialise des packs d’offres ou des abonnements auprès des recruteurs. Ceux-ci doivent accepter le risque que leur offre ne suscite aucune mise en relation. Chaque offre est limitée à une dizaine de mise en relation.

A lire également sur ChannelNews

VMware ouvre un site pour réfuter les « balivernes » de Microsoft

Computacenter : la croissance des services s’accélère

Pour approfondir sur Recrutement

- ANNONCES GOOGLE

Close