SAP Forum : l'Agence Nationale de la Recherche sécurise l'argent du Grand Emprunt avec SAP

Pour gérer au mieux les 22,7 milliards d'euros qui lui ont été confiés, l'établissement public a renouvelé son outil de gestion. Et a fait le choix de SAP All-in-One.

Spécialisée dans le financement des projets de recherche, l'Agence Nationale de Recherche (ANR) a connu depuis 2010 une forte évolution. En cause : l'internalisation des appels à projets, auparavant sous-traités à des entités support comme le CNRS, et surtout le lancement du Grand Emprunt. L'ANR se retrouve ainsi gestionnaire d'un fonds de pas moins de 22,7 milliards d'euros. "Il nous fallait sécuriser les échanges avec les partenaires", explique le DSI de cet établissement public à caractère administratif (EPA), Laurent Joannard-Lardant. Car, sur le paiement des bénéficiaires et des experts qui examinent et sélectionnent les dossiers, le processus est alors encore largement sur papier. Et le progiciel en fin de vie et bardé de développements spécifiques dont l'ANR est équipé ne permet pas de couvrir les nouveaux besoins.

L'ANR se lance donc dans le renouvellement de son outil de gestion, en visant une couverture fonctionnelle étendue (comptabilité générale, comptabilité analytique, gestion des marchés, logistique - pour suivre les flux financiers -, gestion de projet, trésorerie, immobilisations, frais de mission), en mettant en place un dialogue compétitif. Une phase de six mois au cours de laquelle trois options sont évaluées, via la construction de maquettes opérationnelles. Devançant une solution Oracle et une offre de GFI, c'est l'intégrateur ACA qui est retenu avec le logiciel SAP All-in-One adapté aux besoins des établissements publics. "Ce choix s'est imposé car il ne comportait aucun spécifique", raconte le DSI.

Après la conception de la solution, son paramétrage et les tests fin 2011, l'ERP est mis en œuvre depuis 2 mois. Il est interfacé avec un logiciel de suivi de projets de recherche, que l'ANR a fait développer en parallèle. Mais également avec le site Web de l'organisme (via Netweaver) pour certaines transactions : "beaucoup d'utilisateurs font du SAP sans le savoir", s'amuse Philippe Roy, expert solutions chez ACA. 80 % des fonctionnalités ciblées sont désormais en place. L'ANR travaille désormais sur la phase 2 de son projet : le déploiement de quelques modules moins prioritaires (immobilisations, trésorerie, frais de mission).

Pour approfondir sur Applications transversales - PGI (ERP)

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close