Nvidia s'attèle à l'accélération VDI

Nvidia a profité de sa GPU Technology Conference pour effectuer une démonstration impressionnante en matière de virtualisation de Desktop en collaboration avec Citrix. Ouvrant un nouveau front dans la bataille des accélérateurs graphiques, le constructeur californien a annoncé le lancement d’une nouvelle plate-forme matérielle baptisée VGX, basée sur ses nouveaux accélérateurs Kepler (la série GeForce 600).

La première carte VGX, dévoilée lors de la conférence dispose de 4 processeurs Kepler et de 16 Go de mémoire, et est conçue pour permettre l’accélération de l’affichage des bureaux virtuels sur les serveurs VDI. Pour Nvidia, VGX ouvre en fait l’ère du poste de travail en cloud.

La première carte graphique virtualisée

La plate-forme VGX est en fait la première plate-forme graphique qui comporte un hyperviseur graphique permettant de virtualiser la carte pour rendre ses capacités accessibles aux machines virtuelles. Chaque VM d’un environnement VDI peut ainsi se voir attribuer une « tranche » de la capacité de l’accélérateur VGX. Nvidia a aussi développé sa propre technologie d’accélération de rendu, qui s’intègre aux protocoles de déport d’écran de Citrix, VMware et Microsoft afin de réduire la latence d’affichage et les besoins en bande passante des environnements VDI, notamment pour les périphériques nomades tels que des tablettes.

Accélérer l’affichage des environnements VDI

Lors du Keynote de Jen-Hsun Huang, le CEO de Nvidia, la firme a montré la technologie en œuvre avec une démonstration de Maya, l’environnement de modélisation 3D d’Autodesk, fonctionnant en haute résolution et sur un bureau virtualisé avec Citrix Xen Desktop (les clients étaient un Macbook Pro et un iPad). Plus impressionnant, Nvidia a conclu la démonstration en affichant une centaine de bureaux virtuels multimédia, affichant un mix d’applications 3D, de films et d’applications bureautiques standards sur le grand écran de l’amphithéâtre de la conférence, tous pilotés par la même carte VGX. Selon la firme, une carte VGX peut accélérer un maximum de 100 VM sur un même serveur (il est possible d’insérer plusieurs cartes par serveur) et chacune de ces VM peut avoir sa propre personnalité graphique (ce que Nvidia appelle USM ou User Selectable Module), à savoir une personnalité GeForce standard, une personnalité NVS ou une personnalité Quadro. 

La suite sur StrategiesCloud.fr >>

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

Close