Cet article fait partie de notre guide: Dossier Stockage : La révolution Flash

LSI dope sa ligne de cartes PCI-e Flash

La nouvelle gamme de cartes Flash PCI-express de LSI, les Nytro WaprDrive, embarque désormais une couche logicielle permettant d'utiliser la carte comme un cache local pour une baie SAN comme VF Cache d'EMC. A la clé, des performances en hausse significative pour les applications transactionnelles.

 xd chart1
L'architecture Nytro permet de bâtir
un cache local pour doper les accès
aux données stockées sur un SAN

LSI a annoncé hier sa nouvelle architecture Nytro qui combine au sein d’une même carte PCI-express les technologies Flash de sa précédente ligne de cartes Flash PCIe Warpdrive, avec des technologies de cache intelligent et d’optimisation de performance pour le stockage DAS et SAN.

Les cartes de stockage à mémoire Flash PCI-express Nytro WarpDrive s’appuient désormais sur des contrôleurs Flash SandForce (LSI a acquis SandForce en octobre 2011) et adoptent une architecture modulaire permettant des capacités à allant de 200 Go à 3,2 To (à base de modules SLC ou MLC). Elles peuvent être utilisées pour constituer un étage de stockage local à très haute performance, mais aussi pour accélérer l’accès à des ressources disques locales (DAS) ou réseau (SAN FC et iSCSI). Pour cela, les cartes Nytro WarpDrive incluent la technologie CacheCade de la société, désormais rebaptisée Nytro XD intelligent caching software.

Une carte WarpDrive équipée du logiciel XD porte le doux nom de Nytro XD Application Acceleration Storage Solution.

Accélérer les performances des applications sur le SAN

À l’instar du logiciel VFCache d’EMC, le nouveau logiciel XD - disponible pour Windows et Linux - analyse le trafic de données et place les données les plus fréquemment accédées sur la capacité Flash de la carte PCI-express. Ce cache local permet de doper de 513% les performances d'une application transactionnelle, selon un test réalisé par le laboratoire Demartek pour LSI. Demartek souligne notamment la division par 5 de la latence d'accès moyenne (de 1 ms à 0,2ms) et une multiplication par 8 de la bande passante.

Jusqu’alors le prédécesseur de XD, CacheCade, se limitait à l’accélération du stockage local. Désormais, le logiciel XD accélère aussi le trafic SAN, en servant de cache local. À ce jour, ce cache n’est qu’un cache en lecture pour les serveurs physiques et il est particulièrement adapté aux applications transactionnelles et aux serveurs de bases de données. En revanche, Nytro ne supporte pas dans cette mouture les serveurs virtualisés (il accepte éventuellement de fonctionner avec KVM mais avec une unique VM). LSI promet un support des environnements virtualisés dans une version future.

Un nouveau contrôleur SAS dopé à la Flash

 nytro xd image med
Une carte Nytro WarpDrive

LSI a aussi annoncé un nouveau contrôleur SAS MegaRaid PCI-e embarquant un module de Flash ainsi que le logiciel XD. Cette carte a pour but de doper les performances des configurations RAID locales, le module de Flash servant alors de cache, en lecture et en écriture, pour les disques connectés à la carte SAS.

Séparément, LSI a aussi présenté un nouveau logiciel, baptisé Nytro Predictor, qui permet d’analyser les entrées/sorties sur les configurations serveurs d’une entreprise et d’aider à déterminer si une solution de cache Nytro peut accélérer les applications et si oui, indiquer la configuration qui sera la mieux adaptée au besoin.

Les cartes LSI sont disponibles via la plupart des OEM du constructeurs ainsi que chez certains distributeurs et revendeurs. Il faut compter au minimum 9 400 $ pour une carte Nytro WarpDrive équipée du logiciel XD, tandis qu’une carte Nytro MegaRaid débute aux environs de 1 699 $. Rappelons que les cartes WarpDrive de LSI sont aussi utilisées par EMC (au côté des cartes Micron) pour sa solution de cache PCI-e VFCache.

Pour approfondir sur DevOps et Agilité

- ANNONCES GOOGLE

Close