Cebit 2012 : Nexenta entend se développer sur le marché des grands comptes avec NExenta 4.0

L'éditeur mise sur la prochaine mouture de son OS de stockage, attendue pour la fin de l'année, pour attaquer le marché des grands comptes. Forte d'un troisième tour de financement qui lui a permis de lever 22 M$, la firme a notamment renforcé son ingénierie et développé son réseau de distribution.

Rencontré lors du Cebit 2012 à Hanovre, le spécialiste du stockage open source Nexenta, affiche des plans ambitieux pour 2012, après une nouvelle croissance de 400% de ses ventes en 2011. Selon la firme, ses ventes ont été multipliées par 16 sur deux ans et la firme compterait plus de 4000 clients dans le monde.

Une croissance exponentielle

Pour Bill Roth, le nouveau vice-président du marketing, interrogé par LeMagIT au Cebit,  de 1600%, La priorité de Nexenta est désormais de consolider sa croissance. Pour cela la firme a notamment conforté ses équipes techniques, en confiant la responsabilité de l’ingénierie à Bill Fuller, un ancien de Quest, Auspex et Tandem. Sa mission est de s’assurer que la prochaine version 4.0 de l’OS de stockage libre de Nexenta soit irréprochable.

Et pour cela, Nexenta n’a pas hésité à revoir sa roadmap. La version 4.0, à l’origine envisagée pour le printemps 2012, ne verra finalement le jour qu’au 3e trimestre avec une priorité donnée à la stabilité. Nexenta, explique Roth, a notamment refondu l’ensemble de ses suites de test pour assurer que cette mouture répondra aux exigences des grands comptes. Elle mise aussi sur une montée en puissance de ses principaux partenaires comme Pogo aux Etats-Unis, Boston ou EraStor -un consortium de cinq intégrateurs européens, dont le français Alyseo- en Europe. L’objectif, après avoir réussi à percer sur le marché des PME et des grands fournisseurs de cloud, est désormais de se faire un trou sur le marché des grands comptes, un virage déjà entamé en 2011, avec la signature de clients comme Honda, Nissan, Juniper, Citrix, Checkpoint ou la Mairie de Shenzhen, en Chine.

Nexenta 4.0 : des fonctions fortement renforcées

Ce virage vers les grands comptes s’appuiera sur Nexenta 4.x, la nouvelle mouture de l’OS, basée sur le nouveau noyau libre Illumos, dérivé d’Open Solaris après la fermeture du code par Sun.  Cette nouvelle mouture sera proposée avec un nouveau système de licence, qui devrait séparer les fonctions NAS et iSCSI des fonctions SAN plus haut de gamme (Fibre Channel et Infiniband). Après l’arrivée de fonctions de namespace cluster (pour les services de global namespace), Nexenta promet pour cette version le support de nouveaux protocoles. Ainsi, l’éditeur annonce pour avant la fin de l’année le support des protocoles PNFS et SMB 2.0. Ce dernier devrait être particulièrement utile pour le support du prochain Windows Server 8 et d’Hyper-V 3.0. Nexenta promet aussi un renforcement de l’intégration avec Vmware (avec l’extension du support  des API VASA) et des capacités analytiques améliorées dans l’interface d’administration.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close