Nexenta dévoile la v4 son OS de stockage et sa roadmap

De passage à Paris pour le lancement de NexentaStor 4.0 son OS de stockage ZFS, Nexenta a aussi discuté de ses plans en matière de stockage objet.

De passage à Paris, Tarkan Maner, le nouveau CEO de Nexenta, un éditeur de solutions de stockage basé dans la Silicon Valley, a dévoilé la version 4.0 de son OS de stockage NexentaStor. Le logiciel qui s’appuie sur la technologie ZFS, créée à l’origine par Sun, a connu des évolutions importantes, notamment l’adoption du nouveau noyau Illumos développé de façon communautaire par plusieurs acteurs du cloud californien pour fournir une alternative au noyau Open Solaris, laissé en jachère par Oracle suite à la fermeture du code de Solaris. NexentaStor 4.0 apporte aussi le support du protocole SMB 2.1 et de nombreux correctifs visant à améliorer les performances, la stabilité et la tenue en charge de l’OS. Tarkan Manera a aussi profité de sa présence à Paris pour officialiser l'ouverture d'un bureau français et son partenariat avec le grossiste Feeder qui assurera désormais la distribution de l'OS de stockage dans l'hexagone.

À l’occasion de la présentation effectuée par l’éditeur aujourd'hui à Paris, LeMagIT a pu discuter de la roadmap de l’éditeur avec Thomas Cornely, le vice-président –français – en charge du développement produit de la firme. Cornely a confirmé le développement en cours de Nexenta Edge, une nouvelle plate-forme de stockage objet qui viendra compléter l’offre actuelle de l’éditeur à la fin du second semestre et permettra à Nexenta de mieux répondre à la demande de ses grands clients cloud (Nexenta motorise par exemple le cloud de Korea Telecom qui gère plus de 100 Po de données), en offrant une solution de stockage objet logicielle. La solution ne disposera pas initialement de capacité d’erasure coding, mais protégera les objets stockés par un mécanisme de distribution et de réplication paramétrable par les clients. La compression de données sera supportée nativement afin de réduire l’empreinte des données sur la plate-forme. Nexenta entend aussi poursuivre ses développements autour de NexentaStor afin de faciliter son intégration avec les grands outils de virtualisation de serveurs et de postes de travail, à l’instar de ce qu’il propose déjà avec NexentaConnect, une suite d’outils basée sur NexentaStor et qui permet d’optimiser la plate-forme pour VMware Horizon View.

Pour approfondir sur Stockage objet

- ANNONCES GOOGLE

Close