NAV 2009 : un PGI noyé dans l'univers Microsoft

Une intégration de plus en plus poussée. C'est le parti pris - sans réelle surprise - par Microsoft pour la nouvelle version de son PGI pour PME. Avec de réels bénéfices pour les utilisateurs de Office ou SharePoint. Revers de la médaille : le besoin d'un environnement 100 % Microsoft.

Microsoft a profité de l'ouverture de sa conférence baptisée Convergence, événement dédié à la gamme de PGI maison Dynamics qui s'ouvrait ce matin à Copenhague, pour annoncer la nouvelle version de son PGI pour PME, NAV 2009. Une version succédant à la 5.0 sortie en 2007. Rappelons que ce PGI est issu du rachat de Navision, éditeur danois avalé en 2000 par le géant américain.

Un éditeur déjà fort d'une base installée solide, y compris en France. Selon Isabelle Saint-Martin, en charge du marketing produit sur les ERP chez Microsoft France, la base installée est aujourd'hui forte de 1 800 clients dans l'Hexagone. "Nous progressons à un rythme de 300 nouveaux comptes gagnés par an", précise-t-elle. Avec un "panier moyen" sur chaque affaire de 20 utilisateurs. "Dans un cas sur deux, il s'agit d'équiper une filiale de grand groupe", précise la responsable marketing.

Documents stockés dans les référentiels SharePoint

Depuis son rachat, Microsoft n'a eu de cesse d'intégrer le PGI à son environnement de produits pour l'entreprise. Une tendance nette avec la sortie de ce NAV 2009, dans la lignée de celle dessinée par l'autre ERP maison, AX. Les documents issus de NAV peuvent désormais être stockés en natif dans le référentiel SharePoint. D'autre part, comme tous les services du progiciel sont désormais publiables en environnement .Net, ils peuvent aussi être consommés par la suite Office. In fine, les services de l'applicatif peuvent donc toucher tant les utilisateurs de NAV, que ceux accédant aux portails SharePoint ou encore plus largement les utilisateurs d'Office (depuis la version 2003). Avec de larges possibilités d'action, y compris pour ces derniers.

Cette volonté d'étendre le nombre d'utilisateurs du PGI - une préoccupation également de SAP qui avait d'ailleurs signé un partenariat en ce sens avec Microsoft - amène évidemment des réflexions sur le pricing. Surtout quand on sait que le coût d'une licence pour un utilisateur de NAV (simultané) démarre aux environs de 1 500 euros. Alors que l'accès à toutes les données et tous les services depuis SharePoint ou Office ne revient qu'à entre 104 et 130 euros par utilisateur (nommé). "Les réflexions des entreprises sur ces sujets montrent plutôt leur volonté d'étendre l'usage du progiciel à de nouveaux utilisateurs", commente Isabelle Saint-Martin, qui parle notamment de l'accès de stagiaires aux fonctions de NAV depuis Office. Tout en reconnaissant s'être posé des questions sur l'éventuelle concurrence entre le client standard et les accès depuis Office ou les portails SharePoint.

microsoft dynamics nav 2009 role centerInterface avec 21 rôles "précâblés"

L'autre grande inflexion de cette version 2009 réside dans l'interface du progiciel. "Des changements basés sur des recherches sur les rôles des employés en PME", ajoute la responsable d'un Microsoft toujours très doué sur le plan marketing. L'interface propose donc 21 rôles prédéfinis, avec un écran d'accueil adapté (voir capture ci-dessus) mélangeant les fonctions les plus utiles - "ça va au-delà d'un simple paramétrage, l'application adoptant des comportements différents en fonction des profils" - et des reporting dédiés. Au-delà de ces 21 "câblages" proposés en standard, les partenaires de l'éditeur disposent d'un outil pour personnaliser ces rôles ou en créer de nouveaux. Visuellement, l'interface de NAV se rapproche d'Office avec notamment l'emploi du ruban de fonctionnalités apparu dans la dernière version de la suite bureautique.

Sans surprise, les promesses de NAV ne sont accessibles qu'aux entreprises 100 % Microsoft. Le PGI ne fonctionne que sur SQL Server (2005 ou 2007) et sur Windows Server (depuis la version 2003).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close