Les projets SOA étouffés par la crise

Sur un segment où le défi n°1 reste le calcul des coûts, quoi de plus normal que de voir les projets fondre comme neige au soleil en temps de crise. Une étude du Gartner affirme qu'en 2008, le nombre d'entreprises ayant des projets SOA dans leur agenda s'est réduit de moitié.

Alors que toutes les indicateurs indiquent que la crise débarque en Europe, freinant les entreprises dans leurs investissements, le Gartner publie dans sa dernière étude une baisse catastrophique de projets liés aux architectures orientées services (SOA).
Déjà lourds à mettre en place en termes de ressources, de coûts et de complexité, les projets SOA voient donc leur déclin s'accélérer. Une croissance fauchée en plein vol après cinq ans d'augmentation explique le Gartner.
L'étude, menée entre mai et juillet 2008 – en plein de crise des subprimes, qui présageait de la crise financière - , révèle ainsi que le nombre d'entreprises ayant planifié des projets SOA aurait fondu comme neige au soleil en un an. De 53%, elles sont passées à 25%. Pire, le nombre d'entreprises n'ayant aucune intention d'adopter les architectures orientées services aurait plus que doublé sur la même période : de 16% en 2007, il est tombé à 7% en. Notons que sur les 200 entreprises dans le monde interrogées pour l'étude, une large majorité avait déjà déployé une infrastructure SOA.

Des chiffres pessimistes qui viennent confirmer les résultats du sondage MagIT, sur les conséquences directes de la crise sur la conduite de projets IT en entreprise. 44% de nos lecteurs assurent que le raz de marée financier a bien conduit à l'annulation pure et simple de projets.

Les challenges du ROI

Si la crise reste assurément un facteur déclencheur dans cette baisse des intentions de projets SOA, le Gartner cite également des pénuries de compétences, de formations et un calcul plus précis des coûts. Un dernier point souvent présenté comme un des principaux freins dans l'adoption de la SOA. Une problématique démultipliée par l'effet crise.
Le cabinet d'étude Evans Data prétend quant à lui que le ROI (Retour sur investissement) constitue, à 18%, un véritable défi pour les entreprises en matière de SOA. Suivent l'identification des services Web disponibles (16,9%) et le test et la validation de services Web disponibles (12,6%).

soachallenge

Pour approfondir sur Architectures logicielles (SOA)

Close