Résultats : Accenture fait un pied de nez à la crise

Pour faire face à la crise, les grands comptes auront besoin de se transformer. Une opportunité pour son activité, juge Accenture, qui publie de très bons résultats annuels et se veut rassurant pour 2009.

Objectif atteint pour Accenture qui, à l'occasion de l'annonce hier de ses résultats annuels, a rassuré sur sa capacité à absorber l'impact de la crise financière, qui a touché certains de ses clients, à commencer par l'assureur AIG.

Au cours de son quatrième trimestre clos fin août, la SSII américaine dégage 6 milliards de chiffre d'affaires, soit 17 % de progression sur un an. Reste qu'en enlevant les effets de change favorables à la société, cette progression retombe à 10 %. Cette croissance est avant tout tirée par les activités de conseil, l'externalisation connaissant un rythme de progression plus modeste à 9 % (en taux de change constant). La marge opérationnelle progresse elle aussi de 0,5 point, à 13,1 % au cours de la période. Une amélioration qui s'est opérée alors que le taux d'occupation des consultants est resté stable sur un an, à 84 %. Plus tranquillisant encore, Accenture fait état de prises de commandes record au cours de cette période, à 7,67 milliards de dollars.

Bien sûr, le secteur financier, qui représente un peu plus de 20 % de l'activité de la SSII, connaît une quasi-stagnation. Il ne progresse que de 2 % sur un an à taux de change constant. Mais la mollesse de ce secteur n'avait pas encore - au cours de cet exercice au moins - contaminée les autres pans de l'activité de la société.

Optimiste pour 2009

Sur l'année, la SSII a réalisé un chiffre d'affaires de 23,39 milliards de dollars, en progression de 19 % sur un an (11 % à taux de change constant). Le bénéfice net, lui, s'élève à 1,69 milliard de dollars, en progression de 36 %.

Certes, pour son exercice 2009, Accenture ne prévoit pas d'envolée de ses résultats, mais tout en restant très optimiste. La SSII estime qu'elle connaîtra une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 9 et 12 % à taux de change constant. Et une progression de sa marge allant de 0,1 à 0,4 point, pour une fourchette s'étalant entre 13 et 13,3 %.

Comme d'autres grands de l'IT - Microsoft et HP en tête -, Accenture a lancé un programme de rachat d'actions pour soutenir son cours en Bourse. Au cours de l'année fiscale qui vient de se clore, l'opération aura coûté 2,3 milliards à la SSII.

Pour approfondir sur SSII

- ANNONCES GOOGLE

Close