MySQL : Lemug.fr part à la recherche de la communauté française

Trouver la communauté MySQL en France. Telle est la première mission de l'association Lemug.fr, qui vise à regrouper les utilisateurs de la base de données Open Source. Pas facile, car les structures sont aujourd'hui inexistantes et les compétences souvent masquées sous d'autres intitulés.

Evaluer et mesurer l'impact d'une communauté Open Source sans connaître la nature ni le nombre des membres qui l'animent. C'est autour de cette problématique, presque une évidence, que Pascal Borghino, architecte de bases de données chez Yahoo, Damien Seguy (de Nexens et organisateur du Forum PHP au Canada) et  Olivier Dasini (de la société de services en logiciels libres Anaska) ont décidé de créer le premier club d'utilisateurs de MySQL en France, lemug.fr, inauguré vendredi 19 septembre.

Une initiative d'importance, confirme Pascal Borghino, qui tiendra le rôle de président de l'association. Ce dernier raconte que ce n'est qu'après un voyage en Californie, à Santa Clara, qu'il avait rencontré, pour la première fois, des utilisateurs français. S Pascal Borghino ironise sur le sujet, il s'agit bien d'une aberration pour le fleuron de la base de données Open Source.

Le nombre de téléchargements pour seul point de repère

Cette exemple vient pourtant illustrer le manque d'unité, et d'identification, dans la communauté MySQL. L'un des problèmes dont souffre la base de données tient dans sa relation avec les autres langages de programmation qui ont eux mêmes leur groupe d'utilisateurs, résume Pascal Borghino. Autrement dit, les membres de la communauté MySQL sont bel et bien dilués au sein d'autres communautés Open Source. Comme celles de PHP, Ruby ou Java. « Dire combien il existe de développeurs MySQL est impossible », quand on a, comme unique point de repère, que le nombre de téléchargements de la base.

La principale mission du club d'utilisateurs sera ainsi d'identifier et qualifier ses membres, pour donner un cadre structurant au niveau local. Pour cela, des rencontres seront organisées ponctuellement « afin de se connaître et d'échanger ». Y compris au niveau régional, comme à Morlaix (Bretagne) ou Sophia Antipolis. D'autant que la base de données a programmé ses premières rencontres utlisateurs en Europe (le 19 novembre à Paris).

Cette identification servira également à fédérer les compétences. « On se sait pas où trouver des MySQL DBA (administrateur de base de données, NDLR), explique Pascal Borghino , car le poste est souvent noyé dans un intitulé comme développeur PHP / MySQL. (...) C'est encore plus vrai en France ».

Un projet encore à définir

Reste que les grandes orientations et les axes de développement de l'association doivent encore éclore. Et l'enjeu est de taille. Lemug.fr, complétement indépendant de Sun – qui a racheté MySQL –, devra notamment maintenir à flot l'identité de la base de données Open Source. Et dresser un contre-pouvoir dans le cas d'un changement de modèle économique de l'éditeur. Si toutefois cela se présentait.

L'une des orientations pourrait bien être alors de verrouiller le modèle. Rappelons que Marten Mickos, ancien PDG de MySQL qui dirige la division base de données chez Sun, avait décidé de réserver certains composants de la base aux seuls abonnés payants. Ce qui avait occasionné une lévée de boucliers dans la communauté. S'il avait ensuite revu sa copie, le lancement de ce ballon d'essai confirmait le fait qu'un nouveau modèle économique était en gestation.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close