Chorus : les SSII en concurrence pour le marché de l'année

150 millions d'euros : c'est le gâteau que devront se partager les SSII, qui s'affrontent pour le déploiement du progiciel financier de l'Etat, Chorus. Sauf que la procédure imaginée par l'Etat va certainement conduire à un éclatement des tâches entre les principaux prestataires.

C'est aujourd'hui que le Service à compétence nationale « Systèmes d’information budgétaire, financière et comptable de l’Etat » (SCN SIFE), chargé de mettre en place le progiciel Chorus qui doit, dès 2011, gérer toutes les finances de l'Etat, recevait les "enveloppes" des SSII de la place. L'objet : l'accord cadre sur le déploiement du progiciel basé sur un noyau SAP. Un chantier estimé à environ 150 millions d'euros et qui concerne "l'accompagnement et l'assistance au déploiement et à la conduite du changement relatifs à la mise en œuvre de l'application Chorus auprès d'un nombre d'utilisateurs ministériels estimé à 35 000". Le tout scindé en 4 lots : déploiement interministériel, assistance opérationnelle au déploiement, raccordement technique, formation et assistance au démarrage.

Sauf que la réponse à cette appel d'offres n'est qu'une première étape pour les SSII, pour lesquelles ce marché s'apparente à un long (et coûteux) chemin de croix. Rappelons que, l'Etat avait passé un premier appel d'offres sur le déploiement du progiciel en 2007. Appel d'offres, qui avait été annulé, provoquant la colère des quatre consortiums qui s’étaient formés pour répondre à ce marché (IBM, Deloitte et Thales ; Logica, Accenture et Sopra ; Cap, Atos et Ineum ; Steria, CSC et PricewaterhouseCoopers).

Entre 3 et 6 prestataires par lot

Cette fois, c'est la procédure même qui renferme des pièges. D'abord, il ne s'agit que d'un accord cadre. Les prestations proprement dites ne seront commandées que dans un deuxième temps, dans le cadre de marchés dits "subséquents". Les SSII y seront de nouveau mises en concurrence, puisque, pour chaque lot, le SCN SIFE retiendra entre 3 et 6 prestataires ou consortiums à la suite de l'accord cadre.

Dans leur réponse à l'appel d'offres, les SSII seront jugées sur les prix plafond des unités d’œuvres (50 % de la note finale), sur leur compréhension des prestations attendues (30 %) ainsi que sur l'équipe et l'organisation qu'elles mettront en place sur ce projet (20 %).

Si le calendrier des marchés subséquents n'est pas connu, les choses devraient s'enchaîner rapidement. Après un premier pilote déjà en place touchant une centaine d'utilisateurs, une seconde vague (v2 Chorus) est prévue dès le début 2009, avant un troisième round en mars de la même année (voir le graphique ci-dessous). Un calendrier serré, pour un projet colossal. Une source très proche du dossier nous expliquait récemment que si Chorus était toujours en phase avec ses objectifs, c'était un peu au forceps : "aucun indicateur n'est vraiment au rouge, mais aucun n'est au vert non plus", résumait-il.

chorus

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close