Le billet clé USB : avec la SNCF c'est possible !

Pré-payer ses déplacements SNCF à partir de chez soi. C'est la mission que doit remplir un projet dont le pilote devrait démarrer dès cet automne. A partir d'une clé USB intégrant une puce NFC il sera possible de télécharger son titre de transport. La SNCF explore en profondeur les avantages du sans-contact.

[Mise à jour : l'oeil de Cointe !]

536magit usbsncf

L'automne prochain, la SNCF déploiera un vaste projet pilote de carte de transport NFC (Near Field Communication) qui se connecte directement au PC des usagers par USB. Une nouvelle forme de passe sans contact qui une fois enfiché, se connecte à un site de la SNCF (ter.sncf.com) pour permettre le rechargement de titres de transport régionaux et ainsi pré-payer ses déplacements sur le réseau férré français. Et ce, depuis chez soi. Le passe fait ensuite office de titre de transport sans-contact "compostable" via les bornes idoines.

09 usb sideLe projet sera déployé, dans un premier temps, auprès de 4 000 testeurs sur quatre réseaux TER régionaux (dont la liste n'a pas été communiquée par la SNCF). « Si l'essai est concluant, ce nouveau projet de billetique pourrait s'étendre aux 10 régions déjà équipées en infrastructure d'ici fin 2009», confirme Joël Eppe, chef du Pôle Innovation et Technologie SNCF Proximités.

La SNCF a, en effet, déjà mis en place des projets de tickets sans-contact dans une dizaine de régions française,  reposant sur des technologies NFC (Near Field Communication). C'est le cas de Navigo, qui permet de recharger une carte dans des distributeurs installés en gares, puis de passer dans des tourniquets ou bornes adaptées. La SNCF a donc déjà adaptée l'insfrastucture nécessaire à la fourniture de ces services de billetique. En dotant par exemple, les contrôleurs de PDA capables de lire les passes Navigo.

En droite ligne avec cette stratégie du tout sans-contact, le projet de rechargement de titre à distance a nécessité les prestations de deux sociétés. Neowave, une société du sud-est de la France, ainsi que le spécialiste de la carte à puce Gemalto, ont développé les modèles de carte USB. Neowave commercialise notamment une clé USB baptisée Weneo, qui combine un espace de stockage à une puce NFC.  « Pas de mémoire Flash pendant les phases de test », nuance-t-il toutefois, tout en confirmant qu'il s'agit d'une évolution possible.
Le modèle proposé dans le projet SNCF renferme l'application Calypso, définie par l'organisme comme le « passe urbain multi-service ». Il s'agit «d'une solution multi-services, développée sur l’ensemble des services de la ville et valable pour accéder a chacun d’entre eux ». Et combine un volet « passe » classique pour les usagers, et un volet CRM pour les entreprises qui proposent le service (en proposant notamment des statistiques et des facilités de gestion). En gros, « cela gère le profil utilisateur et ses titres de transports », résume Joël Eppe. Parmi les applications possibles, on note le ticketing, parking et porte-jetons électroniques.

« La montée en puissance du projet, et de son déploiement, sera progressive » note-t-il. Avec pour objectif, de sonder « l'attirance des clients pour le support ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close