Oracle conforte sa domination sur le marché des bases de données

Dans un marché des bases de données en pleine santé, Oracle poursuit son outrageante domination avec plus de 42% des ventes de SGBD et plus de 48% des ventes de SGBDR. IBM, quoique solide second avec plus de 23% des ventes en revenus, voit la menace de Microsoft se rapprocher. Pas de quoi inquiéter Oracle, qui au niveau mondial reste plus de deux fois plus gros que le géant de Redmond...

Selon les chiffres publiés par Gartner sur le marché mondial 2007 des bases de données , Oracle continue sa domination outrageante, notamment sur le marché mondial des SGBDR. Au cours de l'année passée, Oracle se serait adjugé  42,26 % des revenus des ventes de bases de données, un marché qui pèse 19,613 Md$, contre 23,57% pour son principal rival, IBM. L'avance de la firme présidée par Larry Ellison serait encore plus grande sur le marché des bases de données relationnelles (17,069 M$). Oracle contrôlerait ainsi 48,6% du marché des SGBDR, avec près de 28 points d'avance sur son second. 

Si les ventes d'Oracle progressent à un rythme impressionnant (+14,9% sur un an), Big Blue marque le pas (+8,5%), sans doute du fait de ventes de mainframes médiocres en 2007. Microsoft, de son côté, progresse de 15,5% grâce à la bonne santé des ventes de SQL Server. De bons chiffres, qui restent toutefois très en retrait des 28% de croissance qu'affichait  le géant de Redmond en 2006. Le spécialiste des grands datawarehouse, Teradata, affiche quant à lui une forme éclatante avec une progression de 15,5% de ses ventes. Sybase doit quant à lui se contenter d'une hausse de 7,2%  de ses ventes.

sgbd2007

Dans un marché en progression globale de 11,9%, c'est la région Asie/Pacifique qui connaît la plus forte croissance (+27,3%), devant l'Europe de l'Est (+19,6%) et l'Amérique Latine (+13,4%). L'Amérique du Nord et l'Europe de l'Ouest, qui concentrent 41,3% et 31,2% des ventes mondiales, ont connu une progression plus sage avec respectivement 9% et 13% de croissance.

Du côté des plates-formes, la domination d'oracle sur le marché des SGBD-R sous Linux (en termes de revenus) se confirme. Le numéro un mondial contrôle ainsi 79% des ventes de SGBD sur l'OS libre, loin devant l'emblématique MySQL. Reste que le pionnier du libre aurait réalisé environ 70 M$ de CA en 2007 et que son nombre de déploiements est bien supérieur à celui d'Oracle.  Reste à savoir si Sun saura à terme convertir ce succès en espèces sonnantes et trébuchantes…

Pour approfondir sur Base de données

- ANNONCES GOOGLE

Close