Résultats : Oracle peine encore dans le hardware au T4 2011

En dépit d'un fléchissement des ventes hardware au T4, Oracle termine 2011 en grande forme, notamment du fait d'une hausse des ventes de bases de données et d'outils middleware. La firme de Larry Ellison compte tripler ses ventes de systèmes Exalogic et Exadata sur le prochain exercice.

Tous les indicateurs sont au vert pour Oracle au quatrième trimestre 2011, à l'exception des activités hardware, rachetées, rappelons le, avec Sun. Sur le trimestre, Oracle fait état de ventes de hardware en baisse (-6%) à 1,2 milliards de dollars. Ce qui n'empêche pas Mark Hurd, le président d'Oracle de pointer du doigt la progression des machines Exadata et Exalogic sur le trimestre. Au total, ce serait plus de 1000 machines installées, nous explique-t-il. Oracle viserait un triplement de ce parc pour l'exercice 2012. Hurd mise notamment sur ces deux systèmes pour donner aux activités matérielles d'Oracle l'impulsion qui aujourd'hui semble leur manquer.

Pour les trois derniers mois de son exercice, et en dépit de ces ventes de hardware, qui peinent encore à trouver leur rythme, la firme de Larry Ellison a publié un chiffre d'affaires de 10,8 milliards de dollars, en hausse de 13% pour un bénéfice net de 3,2 milliards de dollars, en progression de 36% sur un an.

Les revenus liés aux ventes de nouvelles licences et services associés ont généré un CA de 3,7 milliards en hausse de 19% en un an. La base de clients existants a également permis à Oracle de tirer son épingle du jeu sur l'exercice. Le groupe affiche une progression de 15% des ventes de mises à jour de ses produits, à 4 milliards de dollars.

Pour 2011, l'éditeur a engrangé quelque 35,6 milliards de dollars (+33%) pour un bénéfice net de 8,5 milliards de dollars, en hausse de 39% en un an. De bons résultats tirés sur l'année par les ventes de bases de données et d'outils middleware, qui enregistrent une progression de 18% en un an, à 16,57 milliards de dollars (6,6 Md$ en nouvelles licences, 9,9 Md$ en mise à jour). Les ventes d'applications ont quant à elle généré un CA de 7,46 milliards de dollars (2,6 Md$ en nouvelles licences, 4,8 Md$ en mise à jour) en hausse de 14%.

Les activités conseil affichent un CA de 2,91 milliards de dollars. Suivent les services Cloud à 1,37 milliards de dollars et enfin, les revenus liés à l'éducation et à la formation à 355 millions de dollars.

Côté répartition géographique, en 2011, Oracle a réalisé l'essentiel de ses ventes sur le territoire des Amériques (18,35 milliards de dollars), devant la zone Europe (EMEA) à 11,49 milliards et enfin l'Asie à 5,77 milliards de dollars.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close