Saas et collaboratif font bon ménage selon Markess

La croissance du marché des outils collaboratif en mode Saas en France est particulièrement soutenue. Au point d’en faire l’une des principales applications adoptées en mode hébergé. Reste à entretenir la relation avec le DSI et à répondre aux attentes en terme de sécurité.

Le marché des applications collaboratives délivrées en mode Saas (software as a service) devrait atteindre 330 millions d’euros en 2010, soit plus du double que son niveau de 2008, à 150 millions d’euros selon Markess. Une forte progression sur un marché finalement plutôt mature qui représente plus de 15 % de l’ensemble des applicatifs en mode Saas délivrés en France.

Le cabinet d’étude estime que, d’ici 2010, plus de la moitié (52 %) des entreprises interrogées auront ainsi recours à des solutions collaboratives accessibles comme des services via le web. Mais paradoxalement le marché fait le grand écart : l’adoption est surtout forte dans les grands comptes… et dans les TPE.

Le DSI au cœur de la décision

Chez les premiers, le choix de l'outil est souvent l'affaire du DSI. Il intervient dans 77 % des décisions d’investissement en la matière. Hors, si sur la plupart des couches applicatives, les fournisseurs de solutions Saas ont eu tendance à adresser directement les couches fonctionnelles, la nature transversale des applications collaboratives les a obligés dès le départ à intégrer les responsables informatiques à la décision.

Les domaines les plus souvent concernés sont le partage d’agenda, la conférence à distance (étonnamment, un certain nombre d’autres études montrent que cette fonction reste peu utilisée en dépit d’un ROI de plus en plus fort, notamment lié au coût des déplacements), la gestion de contact et la messagerie d’entreprise.

Les fonctions de type 2.0, éminemment « collaborative », sont également citées mais dans une moindre mesure. Seulement 16 % des responsables interrogés s’étant déjà abonnés à ce type de service en ligne. Et on est encore plus loin concernant les applications bureautiques en ligne – clé de voûte de la stratégie de Google notamment – avec 13 % d’adoption et une progression attendue de seulement 16 % d’ici 2010.

La sécurité plus importante que les prix

Parmi les catalyseurs de la décision d’investissement dans le collaboratif en mode Saas, apparaissent l’accès distant dans un contexte de télétravail, le rapide retour sur investissement, la facilité d’accès et l’absence d’investissement en licence logicielle.

Reste les écueils qui feront certainement du DSI l’acteur majeur du succès du Saas : l’intégration difficile dans le SI existant, la sécurité des échanges, l’hébergement délocalisé hors de France, la perte de contrôle et la difficulté à justifier le ROI dans un contexte de changement très important du mode de gestion de la dépense. La sécurité, la performance et la simplicité de déploiement demeurent les critères prioritaires, avant même le prix.

Pour approfondir sur Editeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close