Applications & Données n° 13 : faut-il migrer vers le cloud ?

Le nouveau numéro de notre revue dédiée aux applications et à la gestion des données est sorti. Ce trimestre, un dossier spécial sur la migration de l’ERP et des applications métiers vers le SaaS, avec trois retours d’expériences exceptionnels (Michelin, Bureau Veritas et Airbus).

Cet article est extrait d'un de nos magazines. Téléchargez gratuitement ce numéro de : Applications & Données: ERP : faut-il passer au cloud ?

Jusqu’ici, les atouts du SaaS en faisaient une option de choix pour les PME et les ETI : pas d’investissement pharaonique à l’entrée, pas d’infrastructure à manager, et des applications entièrement gérées par les éditeurs (mises à jour, patches de sécurités, ajouts de fonctionnalités en continu sans intervention de l’IT, etc.).

Ces atouts demeurent. Dans son dossier spécial, ce numéro 13 du magazine « Applications & Données » revient sur ces avantages du SaaS… Mais il en souligne aussi les défis avec un tour d’horizon des questions clefs à aborder avant de migrer (ou pas).

Michelin, Airbus, Bureau Veritas : l’appel du cloud

Mais mois après mois, un constat s’impose. Que ce soit pour le HCM/SIRH, le collaboratif, la gestion financière ou l’ERP, le cloud séduit aussi – voire surtout – les grands groupes.

Deux témoignages exceptionnels le montrent : Michelin, qui migre ses achats et ses approvisionnements sur un outil SaaS français (Ivalua) et Bureau Veritas qui a pris la décision majeure de passer 85 % de ses applications sur AWS. Comment ? Pourquoi ? Une plongée dans ces deux projets vous expliquera tout, notamment l’importance du chiffrement pour le second.

Autre exemple de l’appétence pour le SaaS : Airbus. L’avionneur européen avait déjà publiquement fait part de son choix de se « moderniser » en passant ses outils collaboratifs sur Google. Cette année, le projet est entré dans une nouvelle étape avec Capgemini. Là encore, ce numéro vous en dira plus sur un projet où l’analyse de risques et la classification des contenus jouent un rôle central pour assurer la confidentialité de documents critiques – y compris vis-à-vis du prestataire cloud – dans un secteur aéronautique où la concurrence mondiale est exacerbée.

Entretien exclusif avec le PDG adjoint de Workday

Pour compléter ce dossier, Applications & Données s’est entretenu en exclusivité avec le PDG adjoint européen de l’éditeur américain d’ERP Workday. Dans un long échange, Chano Fernandez aborde pêle-mêle la reprise économique mondiale, le télétravail (qui ne sera certainement pas aussi généralisé que cela dans la « nouvelle normalité »), les usages pertinents de l’Intelligence Artificielle et des technologies modernes dans les applications métiers (RPA, low-code, etc.), le boom de la planification dynamique pendant la crise et la délicate question de la souveraineté de l’IT et de l’européanisation des clouds américains.

Sans oublier, donc, la popularité croissante du SaaS dans le HCM et – nouveauté – dans la gestion financière. Une vision et des analyses passionnantes et inspirantes à plus d’un titre pour les DSI.

Le SaaS s’inscrit dans une transformation digitale

La question de la migration vers le SaaS s’inscrit – ou devrait s’inscrire – dans un projet plus vaste de transformation numérique de l’entreprise. Mais comme nous le rappelait fort justement Neil Sholay, le « Monsieur Innovation » d’Oracle, seulement 3 % des projets d’innovation réussissent pleinement.

En complément de la question de la migration vers le cloud se pose donc aussi celle des facteurs d’échec de la transformation digitale. Dans un conseil d’expert, ce numéro liste les plus communs pour les « retourner » et en faire des atouts au sein de votre entreprise.

Enfin, à la croisée de la cloudification, de la transformation numérique et des applications métiers, nous vous proposons un rapide tour d’horizon de l’évolution du marketing digital qui se dirige de plus en plus vers l’ultra-personnalisation des contenus. L’évolution est riche de promesses (plus de revenus, meilleure expérience client, fidélisation, etc.), mais ces stratégies IT au long cours impliquent de bien en comprendre les tenants et les aboutissants.

Vous aider à mieux comprendre pour mieux décider : tel est le fil rouge d’Applications & Données – et de toute la rédaction du MagIT qui se joint à moi pour vous souhaiter, en cette période encore troublée, une très bonne rentrée.

Téléchargez gratuitement
Applications & Données 13

Couverture du magazine

Pour approfondir sur Applications transversales - PGI (ERP)

Close