iStock

Big Data : la famille Mulliez (Auchan) investit 5 millions dans Ysance

Le but est officiellement de faire de la plateforme SaaS analytique Big Data d'Ysance un champion européen. Officieusement, elle montre l'énorme intérêt de la grande distribution pour l'analyse statistique et le prévisionnel.

La famille Mulliez a investi 5 millions d'euros dans Ysance, la société française spécialiste de l'analytique et du Big Data. Si la somme apparait modeste au regard de la fortune considérable des créateurs du groupe Auchan (évaluée à plus de 50 milliards), elle symbolise mieux que n'importe quel exemple l'attrait grandissant de la grande distribution pour l'analyse des données clients.

L'opération a été réalisée par le biais de la Creadev, la société d’investissement entrepreneuriale de la famille du Nord, qui a pris des parts dans Ysance pour officiellement développer la R&D et la commercialisation de la plateforme analytique en mode Cloud de la société de conseil parisienne, baptise « Digital Data Factory ».

Ysance a en effet commencé son activité en 2005 dans le service IT (marketing, CRM, etc.) avant de proposer, comme bon nombre de SSII et de sociétés de conseils, ses propres outils en mode SaaS - le passage au modèle par abonnement et à la demande réduisant considérablement les besoins de déploiement et d'intégration.

Lancée début 2014, en mode SaaS donc, la Digital Data Factory est une DMP (Digital Management Platform). Concrètement, elle vise à collecter, organiser et analyser les comportements en ligne et hors ligne du consommateur pour accroitre la connaissance client. Elle s'adresse donc potentiellement, et assez largement, à toutes les entreprises amenées à interagir avec des prospects et des clients (web marchands, presse et médias, banques et assurances, grandes enseignes de distribution, etc.).

Techniquement, la Digital Data Factory se revendique particulièrement ouverte dans le sens où elle « permet l’intégration de solutions tierces à forte valeur ajoutée ».

Au-delà de cette plateforme SaaS certes prometteuse mais sur un marché où se trouvent déjà des géants comme Microsoft (PowerBI) ou Salesforce (avec Wave Analytics), on peut raisonnablement penser que les créateurs d'Auchan voient aussi dans cet investissement un moyen de créer une relation plus intime avec un acteur reconnu du Big Data, et donc avec des experts - dont les fameux mouton à cinq pattes que sont les Data Scientists - qu'il est encore bien difficile de trouver et de recruter.

Le communiqué officiel - côté Creadev / Mulliez / Auchan - est d'ailleurs assez clair sur cette dimension compétences. « Nous avons été séduits par la qualité de l’équipe de management d’Ysance », explique en premier lieu Florent Thomann, directeur chez Creadev.

Ceci étant, celui-ci ne nie pas l'intérêt pour la plateforme elle-même. Il évoque ainsi - après la qualité des hommes en place - « la pertinence du positionnement de la Digital Data Factory d’Ysance ».

Un des points caractéristiques de cet outil SaaS - selon Ysance - est de pouvoir intégrer en temps réel les données issues de systèmes internes à l’entreprise (dîtes « First Party ») et celles provenant de partenaires privilégiés (dîtes « Second Party ») là où beaucoup de ses concurrents traiteraient uniquement des données tiers, de régies publicitaires ou autre (dîtes « Third Party »).

Très axée marketing, la plateforme Cloud d'analytique Big Data d'Ysance peut donc aussi concerner d'autres applications métiers et business.

« La Digital Data Factory nous est apparue comme la DMP du marché la mieux à même de devenir un leader européen et un acteur clé dans la transformation numérique de toutes les entreprises », analyse ainsi Florent Thomann.

Aujourd'hui, Ysance emploie 110 personnes dans sept métiers clefs (Marketing Digital, Business Intelligence, Data Management, eCommerce, CRM, Cloud et Big Data). Cette levée de 5 millions d'euros devrait lui permettre d'embaucher plus de 50 nouveaux collaborateurs dans les prochains mois avec comme objectif stratégique final la conquête de l'international pour sa Digital Management Platform.

Et pour la famille Mulliez, une place en première dans le train du Big Data appliqué à la grande distribution.

Sur l'intérêt de la grande distribution pour l'analyse statistique et le prévisionnel

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close