Sécurité : les Mac rentrent dans le rang

Jusqu’ici, certaines solutions de sécurité du poste de travail en entreprise faisaient défaut au Mac. Check Point et PGP corrigent ce manque.

Jusqu’alors, la sécurisation des données des Mac et de leurs applications s’appuyait essentiellement sur les fonctions internes de Mac OS X, à commencer par le chiffrement des espaces utilisateurs sur le disque dur. Check Point et PGP viennent, à quelques semaines d’intervalle, de présenter leurs solutions pour aller plus loin et permettre l’intégration plus aisée de Mac dans la stratégie de sécurisation des postes de travail des entreprises.

Check Point Full Disk Encryption et PGP Whole Disk Encryption arrivent en effet pour Mac OS X 10.4 et 10.5. Ces deux solutions sont conçues pour permettre un chiffrement complet du disque dur du poste de travail avec authentification forte de l’utilisateur avant l’initialisation du système d’exploitation et intégration dans un environnement SSO.

Plus loin, PGP Whole Disk Encryption peut être exploité via PGP Universal Server afin d’appliquer aux Mac concernés les stratégies de sécurité existantes de l’entreprise, de gérer les clés de chiffrement, les droits d’utilisation des supports de stockage amovibles, etc.

Ces solutions, nouvelles pour le monde du Mac, ne sont pas étrangères aux administrateurs de parcs de PC. Leurs éditeurs ont-ils voulu répondre à une demande croissante ou l’anticiper ?

Philippe Rondel, directeur technique de Check Point Software en France, reconnaît que le Mac n’est pas « une solution globale choisie par les grandes entreprises » mais relève que « certaines secteurs très identifiés sont de fervents utilisateurs de Mac (édition, recherche, etc.) » et que les « PME mais surtout les professions libérales sont également utilisatrices. » Enfin, il souligne que, « bien qu’elles s’en défendent, » les grandes organisations possèdent « en leur sein, très souvent, un petit sous-ensemble de Mac qu’il est important de prendre en compte. » Plus loin, Philippe Rondel insiste sur le fait que le maché Mac, « même s’il n’est pas très significatif seul », reste important sur un plan stratégique, « pour adresser des projets plus globaux. »

Alain Takahashi, d’Hermitage Solutions, distributeur en France de PGP, ne tient pas un discours radicalement différent, identifiant ses cibles parmi les TPE au sein de secteurs tels que la publicité ou l’édition. Mais souligne aussi la volonté de PGP d’être sur un marché encore peu adressé par ses concurrents, ainsi qu’une dimension culturelle propre à PGP : le Mac y est plutôt bien répandu et les outils de développement maison sont agnostiques.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close