Pandémie : le gouvernement anglais attrape l'Hadopi

Pour combattre le téléchargement illégal, le gouvernement anglais vient officiellement de se ranger du côté de la solution française.

Pour combattre le téléchargement illégal, le gouvernement anglais vient officiellement de se ranger du côté de la solution française. Nos voisins d'outre-manche ont publié un document dans lequel est inscrit, comme moyen de sanction - après "sommations" -, la coupure d'accès Internet pour lutter contre le piratage. Reprenant quasiment mot pour mot le principe très décrié de la riposte gradué de la non moins décriée Hadopi.

Il s'agit d'un durcissement pour le gouvernement anglais qui, dans un premier rapport remis en juin 2009 – le Digital Britain report –, considérait uniquement la réduction de bande passante comme sanction. Du fait de l'apparition de mesures de riposte graduée, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu'à la fin septembre la consultation publique visant à recueillir l'avis des citoyens. Avant d'émettre sa proposition de loi.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close