Téléphonie mobile : des ventes en berne, mais les smartphones s'envolent

Selon Gartner, il s'est vendu plus de 286 millions de téléphones mobiles dans le monde au second trimestre, soit un recul de 6,1 % sur un an.

Selon Gartner, il s'est vendu plus de 286 millions de téléphones mobiles dans le monde au second trimestre, soit un recul de 6,1 % sur un an. Le leader de ce marché, le finlandais Nokia, accuse le recul le plus brutal. Avec un peu plus de 105 000 unités vendues, le constructeur a écoulé environ 15 000 machines de moins qu'il y a un an. Sa part de marché tombe à 36,8 % contre 39,5 % il y a un an. Le trou d'air de Nokia profite au second, Samsung, qui voit sa part de marché progresser de plus de 4 points, à 19,3 %. Troisième, LG gagne près de deux points, tandis que Motorola s'effondre (5,6 % de parts de marché contre 10 % il y a un an). Le constructeur américain mise désormais sur Android, l'OS pour smartphone de Google, pour retrouver un peu de son lustre passé. Conquième, Sony Ericsson ne fait guère mieux (4,7 % contre 7,5 % il y a un an).

Avec près de 41 millions d'unités vendues, le segment des smartphones échappe à la morosité ambiante. Il progresse de 27 % en un an. Si Nokia continue à dominer ce créneau (avec 45 % de parts de marché), la période est marquée par l'explosion des ventes d'iPhone. Avec 13,3 % de parts de marché (contre 2,8 % en 2008), Apple grimpe sur la troisième marche du podium, derrière RIM et son Blackberry (19,3 % de parts de marché).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close