Gartner : Nokia, toujours n°1 des vendeurs de mobiles dans le monde

Un marché mondial de la téléphonie mobile en bonne forme au deuxième trimestre 2011, qui enregistre une croissance 16,5 % d'une année sur l'autre, à 428,7 millions unités vendues sur la période.

Un marché mondial de la téléphonie mobile en bonne forme au deuxième trimestre 2011, qui enregistre une croissance 16,5 % d'une année sur l'autre, à 428,7 millions unités vendues sur la période. Une progression alimentée notamment par les smartphones dont les ventes ont crû de 74% en un an. Ces mobiles intelligents comptent aujourd'hui pour 25 % des ventes totales, une part en hausse de 17% sur un an.

Sur ce marché en pleine progression, Nokia, qui cherche actuellement un second souffle, se positionne en première place des vendeurs de mobiles. Avec 97,8 millions d'unités vendues, le Finlandais, désormais allié de Microsoft, perd toutefois des parts de marché sur la période. Il totalise 22,8% du marché au T2, contre 30,3% il y a un an. Suivent Samsung (16,3% de parts de marché), LG (5,7%), Apple (4,6%) et ZTE (3%), qui dépasse alors RIM d'un courte tête.

Côté OS pour smartphones, Android truste toujours le haut du tableau. L'OS Open Source initié par Google détient  43,4% de parts de marché au T2 2011, avec 46,7 millions d'unités vendues. Derrière Symbian, qui en dépit d'une baisse progressive, reste n°2 avec 22,1% de parts de marché. IOS, qui motorise l'iPhone et l'iPad, se classe 3e du marché (18,2% de parts de marché), pour 19,6 millions d'unités vendues. RIM se positionne en 4e place avec 12,6 millions d'unités vendues, mais ne totalise plus que 11,7% du marché, contre 18,7 % il y a un an. Enfin Bada (5e), l'OS de Samsung se place devant Windows Phone, avec respectivement 1,9% (2 millions d'unités) et 1,6 % (1,7 million) de parts de marché.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close