En 2008, le CRM a résisté à la crise, porté par la croissance du Saas

2008, année du grand virage pour le marché des outils de gestion de la relation client ? C’est possible tant les outsiders, notamment proposant des solutions en mode Saas, sont venus titiller les leaders du secteur, selon les résultats d’une étude Gartner.

2008, année du grand virage pour le marché des outils de gestion de la relation client ? C’est possible tant les outsiders, notamment proposant des solutions en mode Saas, sont venus titiller les leaders du secteur, selon les résultats d’une étude Gartner.

Si SAP demeure de loin en tête avec un revenu estimé à plus de 2 milliards de dollars et 22,5% de parts de marché, l’éditeur allemand semble avoir atteint un maximum et voit même son CA CRM reculer de 0,8% sur l’exercice. Derrière, Oracle est un peu mieux loti, mais ne progresse que de 11,8% pour s’octroyer 16,1% du marché avec 1,475 milliard de dollars de revenu.
Le Californien pourrait bien se voir rapidement dépasser par celui que Larry Ellison – patron d’Oracle – considéré jusqu’à peu comme quantité négligeable. Salesforce, fort de son modèle en mode totalement hébergé, créé et dirigé par Marc Bienoff, voit son revenu progresser de 42,7% pour approcher le milliard de dollars (965 M$). Salesforce tient désormais 10,6% du marché contre plus de deux points de moins en 2007.

Autre éditeur qui a le vent en poupe en 2008, notamment du fait du lancement de son offre Dynamics CRM Online : Microsoft, qui voit sa croissance exploser à 75% pour un revenu de 581 millions de dollars et 6,4% du marché.
Au total, la CRM aura généré un revenu de 9,147 milliards de dollars en 2008, en hausse de 12,5%.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close