Novell dément être à vendre

Novell a confirmé au gendarme des bourses américaines, la Sec, qu'il avait pas entrepris de négociations dans le but de se vendre.

Novell a confirmé au gendarme des bourses américaines, la Sec, qu'il avait pas entrepris de négociations dans le but de se vendre. Un démenti, réalisé vendredi dernier, qui suit les propos d'un analyste de JP Morgan qui prétendait que l'éditeur de Suse réfléchissait à revendre une partie de ses actifs ou l'ensemble de la société, pour maximiser la valeur du groupe auprès des actionnaires.

Pour son deuxième trimestre 2009, Novell a publié un bénéfice net de 5,7 millions de dollars (contre une perte de 2,9 millions de dollars un an auparavant) pour un CA de 236 millions de dollars, en très légère augmentation.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close