Fusion Sun-Oracle : primes à la vente pour Schwartz et McNealy

Si l'acquisition de Sun par Oracle se concrétise, le Pdg du premier - Jonathan Schwartz - et le président du conseil d'administration - Scott McNealy - auront de quoi se consoler de leur perte d'indépendance.

Si l'acquisition de Sun par Oracle se concrétise, le Pdg du premier - Jonathan Schwartz - et le président du conseil d'administration - Scott McNealy - auront de quoi se consoler de leur perte d'indépendance. Si les actionnaires de Sun approuvent le rapprochement (ils votent le 16 juillet), le premier touchera 12 millions de dollars et le second 9,5 millions, selon un document transmis hier par le constructeur au gendarme des bourses américaines (la Sec). Une dizaine de dirigeants de Sun sont concernés par le versement de ces primes exceptionnelles.

L'accord ne précise pas si les deux dirigeants resteront ou pas une fois la fusion consommée. Il est probable que Larry Ellison ait besoin de certaines des figures clefs de Sun pour retenir les clients importants du constructeur californien.

Les sommes communiquées hier par Sun à la Sec confirment celles déjà annoncées par Oracle dans un précédent document. Elles cumulent tout à la fois des "indemnités de licenciements", qui en réalité sont des compensations liées au changement de fonction inhérent à la fusion mais ne signifie pas un départ automatique, et le droit à faire jouer les stocks option pour un montant unitaire de 9,5 $.

L'ensemble des cadres dirigeants de Sun concernés par le programme de prime associé au rachat par Oracle

sunoracle 100609

Pour approfondir sur Constructeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close