Le FBI soupçonne Oracle d'avoir versé des pots de vin en Afrique

Le ministère de la Justice américain et le FBI auraient ouvert une enquête sur des pratiques commerciales d'Oracle en Afrique, révèle le toujours bien informé Wall Street Journal, qui cite des sources anonymes proches du dossier.

Le ministère de la Justice américain et le FBI auraient ouvert une enquête sur des pratiques commerciales d'Oracle en Afrique, révèle le toujours bien informé Wall Street Journal, qui cite des sources anonymes proches du dossier. La justice américaine examinerait particulièrement certaines relations entretenues par Oracle avec des gouvernements africains, le soupçonnant notamment d'avoir versé des pots de vins pour obtenir des marchés. L'enquête aurait en fait été diligenté il y a un an, précise ces mêmes sources anonymes, ajoutant que la SEC (le gendarme de bourses américaines) enquêterait également de son côté.

Ce n'est pas la première fois qu'Oracle est confronté à des soupçons de pratiques douteuses. En février dernier, la firme de Larry Ellison avait ainsi réglé un vieux contentieux avec le gouvernement américain en versant 46 millions de dollars. Histoire de mettre un terme à un litige hérité de Sun, accusé d'avoir versé des pots de vin à Accenture.

HP est également visé dans le cadre d'une vaste enquête pour corruption en Allemagne et en Russie. La police avait dans ce cadre perquisitionné les bureaux moscovites du groupe. En Allemagne, cette enquête avait également conduit à l'arrestation de trois employés de HP.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close