Entre NetApp et EMC, les actionnaires de Data Domain devront trancher

Sans vraie surprise, le conseil d'administration de Data Domain a hier accepté l'offre de fusion révisée faite hier par NetApp qui valorise la société à 30 $ par action, soit le prix proposé deux jours plus tôt par EMC. Cette approbation n'a toutefois pas d'effet définitif et les actionnaires de la firme devront au final se prononcer pour définir qui d'EMC ou de NetApp l'emportera au final.

Sans vraie surprise, le conseil d'administration de Data Domain a hier accepté l'offre de fusion révisée faite hier par NetApp qui valorise la société à 30 $ par action, soit le prix proposé deux jours plus tôt par EMC.

Cette approbation n'a toutefois pas d'effet définitif et les actionnaires de la firme devront au final se prononcer pour définir qui d'EMC ou de NetApp l'emportera au final. En l'état, l'offre de rachat d'EMC est valide jusqu'au 29 juin et propose 30 $ en numéraire aux porteurs d'actions Data Domain. Si EMC n'obtient pas la majorité des actions dans cet intervalle, il peut prolonger son offre, la revoir à la hausse ou l'abandonner.

Le géant d'Hopkington a un peu de temps devant lui : dans le meilleur des cas, il faudra deux mois à Data Domain et NetApp pour finaliser leurs opérations de mariage et dans le pire des cas, près de quatre mois. Il sera intéressant de voir si les actionnaires de Data Domain préfère la certitude du paiement en numéraire proposé par EMC à l'offre pour moitié en cash et pour moitié en action de NetApp, avec ses promesses de plus-values, mais aussi ses risques d'une éventuelle déconvenue...

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close