Microsoft et Linux partent en croisade commune

La main dans la main, la Linux Foundation et Microsoft ont décidé de montrer, au nom de tous les développeurs, tout le mal qu'ils pensaient d'un document rédigé par une puissante association juridique, sur les contrats de licences aux Etats-Unis.

La main dans la main, la Linux Foundation et Microsoft ont décidé de montrer, au nom de tous les développeurs, tout le mal qu'ils pensaient d'un document rédigé par une puissante association juridique, sur les contrats de licences aux Etats-Unis.

Les deux nouveaux amis ont pris l'initiative d'envoyer une lettre à l'ALI (American Law Institute), une association dont le métier est d'aider les juges sur des dossiers compliqués et sensibles, pour les faire reculer sur les termes d'un document qui semblent exempter les éditeurs Open Source commerciaux de certaines garanties en cas de défauts dans les logiciels. Garanties en revanche exigées des éditeurs dits propriétaires.
Les deux partenaires voudraient voir l'association, avant que cette dernière ne publie officiellement son document, clarifier sa position.

Sur son blog, Jim Zemblin, président de la Linux Foundation, explique que « Nous trouvons aujourd'hui un terrain d'entente avec Microsoft et nous attendons avec impatience de futures collaborations, mais également une rivalité sur le marché tout en restant honnête l'un envers l'autre ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close